février 21, 2024
Actualité

Haïti- insécurité : le BINUH relève 187 morts, 152 blessés, 260 enlèvements depuis le début de l’année 2023

(Tabarre)- Dans un communiqué de presse publié sur son site officiel ce mardi 21 mars 2023, le Bureau Intégré de Nations-Unies en Haïti (BINUH) dit condamner avec fermeté la recrudescence des actes d’extrême violence perpétrés par les gangs armés dans la zone métropolitaine de port-au-Prince et le département de l’Artibonite. Le bureau profite pour dresser un bilan des affrontements entre gangs armés qui s’élève à 187 morts depuis le début de l’année 2023.

 

Personne n’est exempt de cette montée vertigineuse de la violence des gangs en Haïti, soutient le BINUH qui toutefois précise que ces actes qui se sont intensifiés entre la période  du 27 février et 9 mars 2023 portent atteintes graves aux droits de l’homme, en particulier des atteintes au droit à la vie, à l’intégrité physique et au droit de propriété.

L’entité Onusienne évoque, par ailleurs, le bilan des  affrontements entre gangs rivaux depuis le début de l’année qui s’élève à 187 personnes tuées, 152 autres blessées, 2 femmes sont portées disparues et près de 200 personnes ont été enlevés à leur domicile ou dans des lieux publics depuis le début de l’année. Elle souligne, plus loin, que la situation des enfants est tout aussi alarmante, car ils sont victimes de recrutement forcé et de violences sexuelles, en plus, des institutions scolaires qui sont obligées de fermer leur porte en raison de l’insécurité, mettant en cause le progrès réalisé par Haïti en matière de mise en œuvre du droit à l’éducation.

« Les Nations Unies en Haïti expriment leur profonde préoccupation pour les milliers de personnes déplacées et appellent les autorités haïtiennes à s’acquitter de leurs obligations conventionnelles en matière de droits de l’homme » conclut le bureau intégré des Nations-Unies en Haïti. Il réaffirme son soutien à la population et son engagement à travailler avec les partenaires nationaux, régionaux et internationaux pour soutenir les efforts des institutions publiques vers un retour à la stabilité et à la sécurité.

Watson Audibert

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *