février 4, 2023
Q-Sport

Un décret légalise de nouveau les combats de karaté au Québec

Le gouvernement du Québec a conféré, jeudi 27 octobre, par décret,  une exclusion de la définition de combat concerté de l’article 83 (2) du code criminel canadien au karaté amateur. Cette disposition rend de nouveau conforme les compétitions de karaté dans la province.

 

Il y a deux semaines, soit le 13 octobre dernier, Karaté Québec avait annoncé qu’elle devait reporter la Coupe Québec et la première sélection pour les Jeux du Canada, qui étaient prévues les 15 et 16 octobre. En effet, la pratique de ce sport de combat était devenue illégale selon l’interprétation et l’application du Code criminel canadien.

C’est le retrait du karaté au programme des sports additionnels des Jeux olympiques de 2024, à Paris, qui avait provoqué cette situation. Le karaté ne disposait plus d’exemption au Code criminel en tant que sport olympique. Sa pratique était toujours légale, mais la tenue d’événements où les participants se mesurent les uns aux autres était interdite dans la province.

Pourtant, la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard et l’Ontario avaient produit, il y a plusieurs années, des décrets visant à régulariser cette situation. Ce que le Québec n’avait toujours pas fait.

Grâce à ce nouveau décret du gouvernement du Québec, les compétitions de karaté pourront reprendre sans que les organisateurs, les intervenants (arbitres, entraîneurs, personnel médical, etc.) et les athlètes s’exposent à des risques d’infractions punissables.

La Coupe Québec de Karaté et la première sélection pour les Jeux du Canada pourront donc se tenir sans crainte de représailles dans les prochaines semaines. Un ouf de soulagement pour les pratiquants de ce sport au Québec.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *