février 28, 2024
Economie

Licenciement de 3.500 ouvriers à la fermeture de l’usine de Caracol

(Trou du Nord)- Face à la situation chaotique du pays, le S&H Global S.A du Parc Industriel de Caracol, dans le département du Nord’Est, a décidé de fermer et licencier environ 3.500 ouvriers.

 

Cette décision mûrement réfléchi est l’oeuvre de plusieurs années de perturbation, de retard dans les livraisons de matériaux, de paralysie de la production, de blocage des expéditions de produits finis, d’annulation de commandes et de perte de confiance de ses clients, a informé le S&H Global S.A.

« Pour 2023, notre activité est en baisse, car la perte de confiance de nos clients d’outre-mer est au plus bas. Les commandes sont reacheminées ailleurs dans les Caraïbes et en Amérique centrale vers d’autres fournisseurs et usines fiables, ce qui nous laisse, nous, S&H Global S.A, a une pénurie de commande. » écrit l’institution.

En effet, face à tout cela, après une décision mûrement réfléchie, la S&H Global S.A a décidé de fermer d’ici 28 Février l’une des usines Module #3, qui emploie environ 1000 travailleurs, et également procéder au licenciement généralisé dans les 5 autres usines, de 2.500 ouvriers supplémentaires, totalisant environ 3.500 ouvriers.

Toutefois, la compagnie dit s’engager à payé le préavis à tous les employés faisant objet d’un licenciement. Tout en précisant une possible relance d’un plan de réemploi approprié, si et quand l’environnement des affaires s’améliore et que les commandes reviennent, afin de contribuer à nouveau de manière plus significative au développement d’Haïti, précise S&H Global S.A.

 

Wallace Elie

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *