janvier 28, 2023
International Q-Politique

Vers la régularisation des centaines de milliers de sans-papiers au Canada

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a demandé à son ministre de l’Immigration d’explorer les possibilités de régulariser des travailleurs sans papiers. Près d’un demi-million d’entre eux, sans statut, pourraient obtenir leur résidence permanente. Une première dans l’histoire du pays.

 

 

 


Un programme massif de régularisation, le plus important dans l’histoire du Canada, pourrait prochainement voir le jour.

 

 

 

Selon les informations de sources concordantes, le gouvernement de Justin Trudeau a entrepris, au cours des dernières semaines, des démarches poussées auprès de plusieurs organismes pour dessiner les contours d’un tel programme.

 

 

 

On parle potentiellement d’environ 500 000 personnes, selon un responsable gouvernementale.

Cependant, les critères d’accès à ce futur programme de régularisation sont encore méconnus. Aucune date de lancement ne circule non plus. À ce jour, ni les travailleurs temporaires ni les demandeurs d’asile ne seraient concernés par ce programme. Ni, donc, les milliers de familles arrivées récemment au chemin de Roxham,  dont l’étude du dossier est toujours en cours.

 

 

 

On vise plutôt des sans-papiers et des travailleurs qui ont vu leur permis ou visa expirer dans les dernières années, ou des personnes dont le statut de réfugié a été refusé, qui sont bloquées au Canada en raison d’un moratoire. C’est le cas par exemple des citoyens haïtiens, qui ne peuvent être expulsés dans leur pays d’origine, explique la source gouvernementale. “Beaucoup de ces personnes se retrouvent sans statut pour différentes raisons. Elles ne sont pas venues pour travailler sous la table. Ce sont des personnes vulnérables qui se sont retrouvées dans cette situation sans le vouloir”, précise la source, en évoquant notamment ceux qui ont quitté leur travail en raison d’abus de certains employeurs.

 

 

 

Le ministre de l’immigration canadienne a fait savoir que le travail à exécuter pour mener à bien ce mandat est en cours. Il a assuré que son cabinet est en contact avec des spécialistes universitaires et des intervenants de l’industrie.

 

 

 

Tout juste réélu à la tête du Québec, François Legault ne veut pas commenter pour l’instant un éventuel programme fédéral massif de régularisation des sans-papiers. Mais, en raison de l’Accord en immigration signé entre le Canada et le Québec, le gouvernement du Québec a son mot à dire.

 

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *