décembre 8, 2022
Actualité Santé

Résurgence du choléra: 1,2 million d’enfants à Port-au-Prince sont en danger, selon l’UNICEF qui apporte son soutien au gouvernement

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a tiré la sonnette d’alarme sur des enfants évalués à 1,2 million vivant dans la capitale haïtienne, Port-au- Prince, qui sont en danger en raison de la résurgence de l’épidémie du choléra en Haïti.

 

 

 


A travers un communiqué, en date du mardi 4 octobre 2022, l’organisation internationale se dit préoccupée par la pénurie d’eau potable résultant de l’insécurité et de la rareté du carburant. « Avec la montée de la violence et de l’insécurité, bon nombre des familles haïtiennes les plus pauvres n’ont d’autre choix que de boire et d’utiliser de l’eau insalubre », a déclaré Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF en Haïti, rappelant que la maladie du choléra a déjà tué un enfant de trois ans.

 

 

 

La recrudescence du choléra survient alors que les troubles sociaux-politiques gagnent tout le pays, restreignant la prestation des services de base, y compris le fonctionnement des hôpitaux.

 

 

 

Cité-Soleil, le plus grand bidonville du pays, représente l’épicentre de l’épidémie du choléra en Haïti, selon les autorités sanitaires. Les dernières données disponibles sur la malnutrition dans cette région montrent “qu’un enfant de moins de cinq ans sur cinq souffre de malnutrition aiguë sévère ou modérée”. En raison de l’indisponibilité des services de base, l’UNICEF dit craindre que de nombreux enfants ne meurent de du choléra.

 

 

En vue de limiter les dégâts, l’agence onusienne dit avoir positionné un stock d’urgence pour aider le gouvernement dans sa réponse suite à la réapparition du choléra . 755 000 tablettes de purification d’eau pour desservir 15 000 personnes pendant 15 jours ; 28 230 pains de savon pour servir 14 000 personnes pendant un mois ; 20 réservoirs souples de 10 mètres cubes, 10 réservoirs souples de 5 mètres cubes et 30 réservoirs sont déjà mis à la disposition de la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA).

 

 

Une commande de 80 fûts de chlore de 45 kg- 3 600 kg au total, a été passée pour aider la DINEPA à chlorer l’eau de Port-au-Prince, à désinfecter les ménages touchés et à approvisionner les centres de santé dans les zones affectées, indique l’UNICEF.

 

 

DJ

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *