février 3, 2023
Q-Actualite Q-Politique

Élections-Québec: Madwa-Nika Cadet en passe de devenir députée de Bourassa-Sauvé

Photo: Madwa-Nika Cadet

Intervenant cette semaine à l’émission “BS Connexion Multimédia” sur Radio PBS, la Canadienne d’origine haïtienne Madwa-Nika Cadet met le cap vers la députation de la circonscription de Bourassa-Sauvé, dans le Nord de Montréal, à l’occasion des élections provinciales qui se tiennent le 3 octobre 2022. Candidate du Parti libéral du Québec, Madwa-Nika Cadet promet monts et merveilles en cas où les habitants l’éliraient.

 

 


Le Marathon a débuté au mois de juillet où elle devait se faire élire comme candidate du Parti Liberal du Québec à Bourassa-Sauvé. C’est au terme d’un troisième tour qu’elle a remporté l’investiture ouverte. Ce qui lui a permis de rêver de devenir députée.

 

 

Elle avait tenté sa chance comme candidate en 2012 dans Rosemont. Cette fois, elle fait les yeux doux à la circonscription de Bourassa-Sauvé.

 

 

Madame Cadet estime que durant sa campagne électorale, elle a pu se mettre à l’écoute des préoccupations des habitants du Nord de Montréal et s’enquérir sur les défis de la circonscription. “Je suis la meilleure personne pour porter la voix de tous les Nord-Montréalais”, se vante-t-elle, au micro de Radio PBS.

 

 

Trois personnes de couleur font partie des candidats forts de ces élections provinciales pour le parti. Dominique Anglade, Frantz Benjamin et Madwa-Nika Cadet. Pour la canadienne d’origine haïtienne, ça traduit que le parti représente la diversité québécoise. « C’est un parti qui choisit de rassembler », dit-elle.

Madwa-Nika Cadet et la Cheffe du parti libéral du Québec, Dominique Anglade


“Quelques heures nous séparent des élections provinciales”, dit-elle de manière excitée tout en encourageant les habitants de la circonscription à la voter.La réponse sur le terrain est formidable. Les gens sont réceptifs à mon endroit et à celui du parti libéral”, dit-elle.

 

Pourquoi voter Madwa-Nika Cadet ?

Cette question titille l’esprit de beaucoup d’habitants de Bourassa-Sauvé. La réponse de Madwa-Nika Cadet est claire. « Je suis une jeune candidate avec beaucoup d’expériences. Je suis la personne la mieux placée parmi les autres candidatures qui s’offrent à eux », précise Mme Cadet qui souligne qu’elle est active depuis 14 ans dans la politique québécoise.

 

« Pour chaque dollar que nous investissons, pour soutenir les forces policières que nous jugeons importantes et qui était en fait une proposition du Parti libéral du Québec dans le passé, nous proposons de mettre l’équivalent de 1 $ en prévention envers nos organismes communautaires », promet Madame Cadet, qui dit s’engager à œuvrer en matière de santé. « Je suis en discussion avec différents acteurs sur le terrain pour que ces promesses soient concrètes », dit-elle.

 

Venus d’Haïti, ses grands-parents se sont installés à Montréal-Nord dans les années 80. Si elle a grandi à Rivière-des-Prairies et a fréquenté le collège Jean-Eudes, son père, ses oncles et tantes ont tous fréquenté l’école Henri-Bourassa.

 

Active depuis 2008 au sein du Parti libéral du Québec (PLQ), Madwa-Nika Cadet a porté la voix des jeunes du nord de Montréal avant de gravir les échelons au sein du Parti.

 

Son curriculum vitae est impressionnant. Diplômée en droit, elle détient une maîtrise en politiques publiques de l’Université Georgetown, située à Washington, et a été analyste politique à la Banque mondiale.

 

Les élections sont prévues pour le 3 octobre 2022. Madwa-Nika Cadet est en passe de devenir la première députée d’origine haïtienne de Bourassa-Sauvé.

 

DJ

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *