novembre 30, 2023
Société

L’orgasme féminin : entre clitoridien et vaginal, le sujet reste tabou

Parler du sexe avec ses amis ou parents est parfois très compliqué. Ainsi, face à ce sujet toujours aussi délicat et sensible, la rédaction de la de la radio PBS a rencontré plusieurs jeunes femmes pour discuter de l’orgasme féminin. Certaines d’entre elles ont hésité, tandis que d’autres se sont facilement livrées et donné des explications par rapport à leur expérience.

 

En effet, face à la question, quel est le moyen le plus efficace pour atteindre l’orgasme ? Plus de 90% des femmes qui ont répondu se sont assignées à la catégorie des femmes clitoridiennes.

Femme clitoridienne

Par définition une femme est clitoridienne quand elle ne peut atteindre l’orgasme que par la stimulation de leur clitoris, au contraire d’une stimulation et d’un rapport vaginal.

Jasmine* une femme de 32 ans a révélé à notre rédaction qu’atteindre l’orgasme lors d’un rapport sexuel est difficile d’une femme à une autre. « Vous pouvez passer des heures à me pénétrer, je ne vais pas jouir pas avant que vous sucer mon clitoris», a-t-elle fait savoir.

Cette enquête, qui a duré environ deux semaines, nous a amené à questionner séparément des volontaires qui n’ont pas voulu que leur identité soit révélée.  Près de  80% de femmes sont clitoridiennes, 15% sont vaginales et 5% peuvent atteindre l’orgasme soit grâce au clitoris ou par pénétration (vaginal), révèle l’enquête.

Femme Vaginale

Ainsi, l’orgasme vaginal est indissociable de l’orgasme clitoridien, au point que certains estiment qu’il s’agit en réalité de la même chose. Seule la stimulation de base est différente (vagin ou clitoris). Mais la jouissance est la même, et c’est le clitoris, qui est l’organe du plaisir féminin qui permet de jouir et d’atteindre un plaisir maximal.

« J’aime le penis, quand il est dedans. Cela peut m’exciter jusqu’à l’orgasme. J’ai pas de problème avec les personnes qui préfèrent la stimulation de base clitoris, mais moi, je préfère la pénétration », explique Sofie* 19 ans, qui par ses expériences croit qu’elle est une experte en matière de sexualité.

Clitoridienne et vaginale

Certaines femmes ne savent dans quelle catégorie elles se situent. Cette catégorie préfère, au contraire, des positions capables de stimuler l’orgasme féminin. Marjorie*, Stessie* et Joanne* optent pour des positions sexuelles pouvant permettent au mieux la stimulation du vagin. Des positions comme la levrette et le missionnaire, (lorsque la femme a les jambes surélevées, posées sur les jambes de son partenaire). En général, celles où la pénétration est la plus profonde.

Certaines femmes aiment la combinaison des deux (Clitoris et Vagin). La combinaison de ces deux stimulations, mélangées aux caresses, peuvent permettre d’atteindre l’orgasme encore plus facilement. D’autres femmes préfèrent généralement les positions de dos (backshots ou doggy style), où l’homme pénètre le vagin par derrière, permettent à la fois de stimuler le vagin et d’avoir accès au clitoris en même temps.

Donc, atteindre l’orgasme chez l’homme comme chez la femme, est un ensemble de manifestations physiques et psychologiques qui surviennent à la suite d’une forte stimulation sexuelle. Il s’agit du paroxysme de l’excitation et du plaisir intense. Le stade ultime qui nous apporte de la satisfaction et le sentiment d’avoir atteint le palier maximum de notre désir, selon des sexologues.

Il faut aussi souligner qu’il existe plusieurs formes d’orgasmes (vaginal, clitoridien, anal, etc.) dépendamment de la zone stimulée. On peut également parler d’orgasmes multiples, lorsque plusieurs zones sont stimulées et que ces différents stimulis mènent à la jouissance. Lorsqu’on atteint l’orgasme, le corps produit certaines hormones et notamment des endorphines, qui procurent une sensation de bien-être et de relaxation. De même, à l’issue de la jouissance, le corps est détendu et on ressent une sensation de somnolence légère, selon sante.journaldesfemmes.fr

 

Wallace Elie

 

* Il s’agit des noms d’emprunts. 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *