février 28, 2024
Politique

Installation du HCT : Le grand remède d’Ariel Henry pour palier les maux de la population

(Port-au-Prince)- Les Trois membres du Haut Conseil de transition ont investi leur fonction ce lundi 6 février 2023, dans les locaux du Ministère du Commerce et de l’industrie. C’est le Premier ministre Ariel Henry qui a procédé à l’installation du HCT en présence de plusieurs personnalités des secteurs privé, politique, du corps diplomatique et de la société civile.

 

Il est composé de trois membres ; Myrlande Hyppolite Manigat, Représentante du Secteur politique, Laurent Saint Cyr, représentant du secteur économique, Calixte Fleuridor, représentant du secteur social. Le Haut Conseil de Transition a pour objectif de favoriser le dialogue national dans la recherche d’un consensus, travailler d’un commun accord avec le gouvernement en place sur les grands chantiers de la période de transition, notamment en matière de sécurité publique, de constitution et d’élections, de réformes économiques, de justice et d’État de droit, de sécurité sociale et alimentaire.

Le chef du gouvernement dans son discours de circonstance a, d’abord, remercié les membres du HCT d’avoir accepté de s’engager aux côtés du gouvernement dans ce qu’il appelle la “noble et ingrate tâche de servir le pays en ces temps difficiles”. Le locataire de la Primature a ensuite promis aux membres du Haut Conseil de Transition que le gouvernement qu’il dirige fera tout ce qui est dans son pouvoir pour procurer aux membres du HCT les moyens nécessaires devant leur permettre d’accomplir leurs missions.

Plus loin, Docteur Ariel Henry a dit croire qu’avec l’installation officielle du HCT, c’est le commencement de la fin du dysfonctionnement des institutions démocratiques dans le pays. Il a, par la même occasion, appelé les trois hauts conseillers à rassembler les différents acteurs autour d’une même table afin de mener à bon port la barque du pays.

De son côté, Mme Myrlande Hyppolite Manigat ayant pris la parole au nom des deux autres membres du HCT, a expliqué que le Haut Conseil de transition dont elle est membre, a une obligation de résultat, car les yeux de la population sont rivés sur eux.

La constitutionnaliste en a profité pour demander à la population Haïtienne d’accorder aux membres du conseil le bénéfice du doute, car, selon la Présidente d’honneur du RDNP, le Conseil va faire œuvre qui vaille pour répondre aux besoins urgents du pays.

L’ancienne Sénatrice a annoncé que le Haut Conseil de Transition va œuvrer afin d’apporter un remède définitif à certains maux qui rongent la société Haïtienne. Aussi, a-t-elle sollicité du gouvernement en place, le lancement d’un programme d’apaisement social pour les personnes vulnérables. L’ancienne première Dame de la république a fait appel aux différents partis politiques signataires et non-signataires de l’accord du 21 décembre, à joindre leur force avec le HCT afin d’organiser des élections dans le pays, compléter les membres du conseil supérieur du pouvoir judiciaire entre autres.

À noter que plusieurs personnalités importantes ont pris part à cette cérémonie d’installation, notamment l’ancien Président Jocelerme Privert, les ambassadeurs du Canada, de la France, le Chef de Mission adjoint à l’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince, Eric Stromayer, la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Helen Ruth Meagher La Lime, des figures de proue du secteur privé, des hauts cadres de l’administration publique entre autres.

Watson Audibert

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *