juillet 25, 2024
Sécurité

Insécurité : Livrée à elle-même, la population envisage des solutions

Alors que des quartiers ont été pris d’assaut par des bandits armés qui imposent leur loi sous l’impuissance des autorités policières, des citoyens ont décidé de revenir à la vieille pratique de Brigade de quartier. Avec de maigres moyens, des jeunes dans des quartiers populaires ont décidé de protéger leur territoire contre la criminalité des gangs armés.

 

Depuis des années, l’insécurité devient un défi pour les autorités haïtiennes qui ne veulent et ou ne peuvent combattre ce fléau dans toutes ses formes. Aujourd’hui, l’insécurité atteint son paroxysme ! Des policiers, des membres de la population et plusieurs secteurs qui se sentent menacer par l’insécurité, expriment leur colère contre le laisser aller des responsables. Face à cette situation, certains quartiers s’organisent pour sécuriser les maisons.

Muni de machettes, de bâtons et d’armes à feu… ces gens n’entendent pas fuir leurs maisons pour vivre à la merci des bandits armés qui ont déjà assiégé la capitale haïtienne. Aussi, faut-il préciser qu’ils sont souvent accompagnés par des policiers résidents dans ces zones. Ils sont toujours prêts à se défendre.

Parallèlement, il faut souligner que cette stratégie de brigade de quartier peut-être une menace future, si les objectifs ne sont pas bien définis. Rappelons que la plupart des gangs armés sont issus de cette pratique ; armer des jeunes pour sécuriser des quartiers contre des « Zenglendo » à l’époque.

 

Wallace Ellie

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *