février 21, 2024
Justice

Assassinat du président Jovenel Moïse : Renald Lubérice continue de croire en la culpabilité d’Ariel Henry

(Port-au-Prince)- Deux ans après l’assassinat du président Jovenel Moïse, l’ancien secrétaire général du conseil des ministres, Renald Lubérice continue de clamer l’implication du chef du gouvernement dans cette affaire. Il estime que les récentes actions de la justice américaine, celles de mettre sous les verrous des personnalités aux États-Unis qui sont impliquées dans le complot, est un bon pas vers une justice équitable pour le feu président Moïse.

 

Dans une intervention ce mercredi 15 février 2023 à l’émission Panel Magik, Renald Lubérice ne mâche pas ses mots pour critiquer un ensemble d’acteurs des secteurs politique et économique qui selon lui, font tout ce qui est en leur pouvoir pour assombrir l’enquête judiciaire sur l’assassinat crapuleux de Jovenel Moïse.

Mr Lubérice dit croire qu’aujourd’hui, le plus grand bénéficiaire visible de ce magnicide est le premier ministre Ariel Henry. En ce sens, il invite le numéro un de la primature à se mettre à la disposition de la justice pour répondre aux questions dont on lui reproche dans le rapport de la DCPJ, quoique le chef du gouvernement jouit jusqu’à date de la présomption d’innocence, martèle le professeur Lubérice.

Plus loin, l’ancien secrétaire général du conseil des ministres crois mordicus que le président Moïse est nickel dans un ensemble de dossier dont on l’accuse comme le blanchiment d’argent et le trafic de drogue. « Le président que je connais ne s’aurait jamais s’immiscer dans de tels actes », affirme Renald Lubérice.

L’ancien homme fort de l’administration Jovenel Moïse a salué, une fois de plus, le travail qu’avait réalisé la DCPJ dans le cadre de l’enquête sur cet assassinat. Selon lui, plusieurs noms de ces personnalités arrêtées par la justice américaine étaient déjà mentionnés dans le rapport de la DCPJ, quoique ces hommes ne sont que des maillons de la chaîne des véritables coupables de cet acte.

 

Watson Audibert

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *