février 4, 2023
Justice

Le gouvernement nie avoir libéré un chef de gang

(Port-au-Prince) Le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) a divulgué, ce samedi 3 décembre, une note à travers laquelle, le Commissaire du Gouvernement Près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Jacques LAFONTANT, a apporté un démenti formel aux allégations faisant croire qu’il aurait procédé à la libération du nommé Albert Stevenson alias Jouma.

 

Cette note fait aussi l’objet d’un rappel concernant le plan d’action du titulaire du Parquet de Port-au-Prince, en lien avec la politique pénale du gouvernement, qui consisterait à combattre le grand banditisme, poursuivre les auteurs, co-auteurs, complices et associés et à les traduire par devant les instances répressives compétentes.

Selon le Commissaire du Gouvernement ces allégations mensongères n’ont pour seul but que de salir l’image de la Justice par le viol de l’opinion.

Notons qu’Albert Stevenson alias Jouma, considéré comme membre du gang G-9 an fanmi e alye par les forces de l’ordre, a été arrêté en septembre 2020 et est écroué à la Prison Civile de Port-au-Prince au numéro PV H 20/10/003.

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *