février 4, 2023
Politique

Sanctions Internationales : Me Camille Leblanc entend prouver l’innocence de Jean-Henry Céant

(Port-au-Prince) Alors que les administrations canadienne et américaine ont affirmé que les sanctions prises à l’encontre des anciennes et actuelles autorités politiques haïtiennes sont basées sur de solides preuves, l’ex-premier ministre Jean-Henry Céant, également sanctionné, n’a pas contribué à l’établissement des gangs dans le pays, avance son avocat, Me Camille Leblanc.


Participant à l’émission Panel Magik, ce mardi 6 Décembre 2022, Me Camille Leblanc croit qu’ “ après les sanctions, il appartient à chacun de prouver qu’il n’est pas lié aux gangs en Haïti “.

Me Leblanc est convaincu que ceux qui soutiennent les gangs armés en Haïti doivent répondre de leurs acte.

“ Il est un fait qu’il y a des gens qui ont aidé les gangs à se constituer, les ont alimenté en armes et en munitions; ces personnes impliquées méritent d’être sanctionnés, traînées par devant la justice “, avance Me Leblanc.

Cependant, l’homme de loi affirme que son client, l’ancien chef de la primature, Jean-Henry Céant, est en droit de contester cette décision, car selon lui, son client qui ne vit plus au pays depuis 3 ans n’a rien à voir avec les gangs. “ La vie de mon client était menacée, il était obligé de laisser le pays “, informe Me Camille Leblanc.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *