février 5, 2023
Politique

Rony Célestin et Richard Lenine Hervé Fourcand épinglés par les Etats-Unis pour trafic illicite de stupéfiants

(Washington) Conformément au décret (E.O.) 14059 du 15 décembre 2021 intitulé : “Imposition de sanctions aux étrangers impliqués dans le commerce mondial des drogues illicites “, le Bureau du contrôle des actifs étrangers (OFAC) du ministère du Trésor américain a désigné le sénateur Rony Célestin ainsi que l’ex-sénateur Richard Lenine Hervé Fourcand pour avoir engagé ou tenté de s’engager dans des activités ou des transactions qui ont favorisé ou présentent un risque important de contribuer matériellement à la prolifération internationale de drogues illicites ou de leurs moyens de production.

 

Le sous-secrétaire au Trésor américain pour le terrorisme et les renseignements financiers, Brian E. Nelson a déclaré que « Rony Celestin et Hervé Fourcand sont deux autres exemples de politiciens haïtiens corrompus qui abusent de leur pouvoir pour poursuivre les activités de trafic de drogue dans toute la région ».

L’OFAC a dit disposer d’informations indiquant que le sénateur Rony Célestin s’engage dans des activités de trafic international de drogue. Il est accusé d’avoir utilisé sa position politique pour orchestrer l’importation de drogues du Venezuela en Haïti, ainsi que l’exportation de drogues vers les États-Unis et les Bahamas.

L’OFAC a déclaré disposer également d’informations indiquant que l’ex-sénateur Fourcand s’engage dans des activités internationales de trafic de drogue. Il utilise son propre avion pour transporter des drogues dans le sud d’Haïti. Selon l’OFAC il aurait tenté d’utiliser son influence politique pour installer des personnes dans des postes gouvernementaux qui aideraient à faciliter ses activités de trafic de drogue.

Les États-Unis qui ont affirmé vouloir prouver par ce geste leur volonté à continuer à soutenir le peuple haïtien, ont évoqué les implications qu’entraînent ces désignations.

Tous les avoirs des personnes indexées qui se trouvent aux États-Unis ou en possession ou sous le contrôle de personnes américaines doivent être bloqués et signalés à l’OFAC. En outre, toutes les entités qui sont détenues, directement ou indirectement, à 50 % ou plus d’une ou de plusieurs personnes bloquées sont également bloquées. Les règlements de l’OFAC interdisent généralement toutes les transactions effectuées par des personnes américaines ou à l’intérieur des États-Unis (y compris les transactions en transit aux États-Unis) qui impliquent des biens ou des intérêts dans des biens de personnes désignées ou autrement bloquées.

De surcroît, “ les personnes qui se livrent à certaines transactions avec les personnes désignées aujourd’hui peuvent elles-mêmes être exposées à des sanctions ou soumises à une mesure d’exécution “, a prévenu l’OFAC.

Brian Nichols a promis qu’ “ On continuera d’agir contre les responsables du trafic illicite de drogues qui déstabilise Haïti “.

Soulignons que durant le mois de novembre, l’OFAC en coordination avec le gouvernement du Canada, avaient désigné  le président du tiers du sénat Joseph Lambert et l’ancien sénateur de l’Artibonite Youri Latortue  pour leur implication dans le trafic de stupéfiants et pour le financement des activités de gangs criminels armés, notamment le blanchiment d’argent et d’autres actes de corruption.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *