février 5, 2023
Société

Droits humains : Réaction de la compagnie sucrière dominicaine frappée de sanctions américaines

Suite à la décision des Etats-Unis de suspendre les importations de sucre brut et de dérivés à base de sucre, en provenance de la République Dominicaine et produit par Central Romana Corporation Limited (Ltd), en raison des conditions présumées de travail forcé auquel sont soumis les travailleurs, la compagnie sucrière apporte un démenti formel et se présente comme une entreprise exemplaire.

 

Les responsables de cette compagnie, dans un communiqué relayés par la presse locale, soutiennent qu’ils gardent la tête haute sachant que depuis plus d’un siècle, ils agissent correctement.

L’Association des industries de la République dominicaine (AIRD), a estimé que la demande d’interdiction des cargaisons de sucre de la Central Romana Corporation Ltd (CRC), par les douanes américaines, devrait être rationnellement examinée afin de trouver une solution à la sanction imposée qui affecte les exportations de ladite société vers les États-Unis.

L’entreprise qui se dit être une référence dans la mise en œuvre de programmes de responsabilité sociale pour ses travailleurs et leurs familles a déclaré : « au cours des dernières décennies, nous avons alloué des millions d’investissements pour améliorer les conditions de travail et de vie de nos employés dans les zones agricoles, en garantissant des salaires décents et des augmentations d’avantages sociaux, des ateliers de formation et de formation, ainsi que des formations aux droits de l’homme et aux devoirs de nos travailleurs ».

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *