février 3, 2023
Politique

Nations-Unis : Jean Victor Généus entre mensonge et vérité

Tourmenté par l’effet de ses récentes déclarations superficielles au dernier conseil de sécurité des Nations-Unies où il avait déclaré que “tout est sous contrôle” en Haïti, le ministre des Affaires Étrangères et des Cultes s’est contredit devant ce même conseil réuni, lundi 17 octobre, pour évaluer la demande du gouvernement haïtien, réclamant une assistance militaire étrangère pour faire face à la crise sécuritaire du pays. 

 

 

 


Sans langue de bois, Jean Victor Généus a avoué cette fois-ci la vérité, selon le nouveau mot d’ordre du premier ministre de facto contesté. Il a vacillé entre mensonge et vérité. De la duperie à la réalité, Monsieur a perdu globalement son contrôle. L’objectif: ramener la communauté internationale à sa cause, pour jouer le jeu farfelu de son équipe au pouvoir. Si auparavant tout était globalement sous contrôle, désormais, le choléra, les exactions des gangs, le dysfonctionnement généralisé du pays sautent aux yeux du ministre Généus, comme pour peindre un tableau sombre décrivant la complexité de la situation.

 

 

 

 Lors de cette rencontre avec les membres du conseil de sécurité de l’ONU, il a évoqué une situation plutôt chaotique en Haïti à laquelle le gouvernement, seul, ne pourra apporter aucune réponse appropriée. 

 

 

 

Ce revirement remarquable du chancelier haïtien conforte la position d’Ariel Henry qui continue à faire fond sur la bonne grâce de la communauté internationale en vue du déploiement de forces étrangères dans l’unique objectif de restaurer la sécurité en Haïti. Il est généralement admis que la diplomatie, pour être efficace, doit s’appuyer sur le cynisme des intérêts, ce qui autoriserait le mensonge.

 

 

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *