février 4, 2023
Politique

Intervention du Dr Eugénia Romain: Quand des clowns se donnent en spectacle

On aura décidément tout vu dans ce pays. De la désignation d’un président « contre son gré » pour remplacer un président en fonction, suivi de l’assassinat de ce dernier, passant par l’élection d’un président par une horde bien déterminée, à la nomination de la docteure Eugénia Romain qui ne connait visiblement rien du pays, on a vraiment touché le fond.

 

Si ce choix a suscité des réactions assez mitigées dans la société haïtienne, les grognes se sont intensifiées après son intervention  controversée ce jeudi 27 octobre sur les ondes de Caraïbes FM.

Questionnée sur sa double nationalité,  qui est un véritable handicap à son accession à cette fonction publique, car la constitution haïtienne de 1987 amendée stipule en son article 15-1 que « Tout individu a droit à une nationalité », cette dernière n’a pas su convaincre l’auditoire de ce qu’elle serait en mesure de faire pour se courber à cette loi…autant dire que le pays n’est pas à la hauteur d’un si grand sacrifice.

L’intervention de Mme Romain a été tout aussi l’occasion de faire l’apologie de son package intellectuel et des nombreuses distinctions qu’elle a reçues, elle a également permis de prouver au pays qu’on lui a « proposé » de diriger, qu’elle en ignore l’hymne national.

Outre ce forfait, Dr Eugénia Romain a été indexée dans une question de fraude de plus de 3600 dollars (devise canadienne) destinés à l’aide sociale, elle a été forcée de démissionner comme Vice-presidente de son Parti Politique au Canada (ADQ), mais également comme candidate pour la circonscription de Lafontaine en 1989.

On fait malheureusement face une fois de plus à l’amnésie de nos politiciens qui ne se souviennent des lois mères de la nation quand cela les arrange. L’ex sénateur Jean-Charles Moïse, farouche opposant de l’ancien président Michel Joseph Martelly, s’est toujours acharné contre la double nationalité de ce dernier.

Il reste que Mme Eugénia Romain reconnaît avoir omis d’informer Jean-Charles Moïse de sa situation civile.

La docteure est claire, on utilise sa double nationalité comme prétexte pour la bloquer en raison de sa compétence et de sa volonté de changer la situation du pays.  Pour Eugénia Romain qui a informé qu’elle compte rédiger une lettre à Jean-Charles Moïse pour renoncer à cet engagement: « elle ne perd rien si on la rejette, c’est le pays qui perd une grande intellectuelle ».

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *