février 25, 2024
Actualité Politique

Malgré sa rencontre avec Brian Nichols, le BSA ne prévoit pas de coudoyer Ariel Henry

Le secrétaire d’État adjoint aux affaires de l’hémisphère occidental Brian A. Nichols, a rencontré le mercredi 12 octobre 2022, les membres du Bureau de suivi de l’accord de Montana (BSA) au local de l’ambassade américaine et a préconisé un accord de toute urgence entre les protagonistes de la crise. Interviewé par des journalistes sur les ondes de la radio caraïbes, Jacques Ted Saint Dic a informé que le Montana ne prévoit pas de pourparlers avec Ariel Henry malgré la rencontre avec Brian Nichols.

 

 

 


« Notre rupture avec ce gouvernement est consommée », a lâché Jacques Ted Saint-Dic. Selon lui, les membres du gouvernement méritent d’être poursuivis en justice après avoir décidé de solliciter le déploiement d’une force militaire étrangère en Haïti. « C’est un crime de haute trahison », a-t-il dénoncé.

 

 

 

En conséquence, Monsieur Saint Dic a appelé à la démission du Premier ministre Ariel Henry en raison de l’exacerbation de la crise multidimensionnelle, après 15 mois passé à la tête du pays et de l’incapacité avérée du gouvernement de gérer la crise actuelle.

 

 

 

« Monsieur Nichols nous a annoncé que du matériel blindé capable de résister à des armes de poing va arriver et sera livré prochainement à la police. Avec des armes et des munitions », a indiqué Jacques Ted Saint Dic.

 

 

 

En marge de sa recontre avec les représentant du BSA, Brian Nichols a écrit surson compte twitter, “J’ai enjoint les protagonistes de la crise à développer de toute urgence un consensus sur un accord devant amener à l’amélioration de la sécurité, des élections et de la prospérité pour tous les Haïtiens. Le temps est venu pour les dirigeants politiques d’Haïti de mettre de côté leurs différences pour trouver une voie vers une paix durable”.

 

 

 

A côté de l’aspect politique de cette rencontre, Brian A. Nichols a informé le BSA des mesures qui seront prises par le gouvernement américain en vue d’aider Haïti à se libérer de ce carcan.

 

 

 

Aussi, Brian Nichols a-t-il annoncé que l’ONU travaille sur la force multinationale et a sollicité les voix de leaders pour faire comprendre à la communauté internationale l’urgence humanitaire qui prévaut en Haïti.

 

 

 

DJ

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *