février 5, 2023
Politique

Haïti-Crise : le chanteur Roberto Martino lance un appel à la conscience nationale

Décidément les artistes se sentent de plus en plus concernés par la situation du pays.

Après le vibrant message de T-Joe Zenny pour réclamer la libération de Frédérick Dupoux, cousin de Mikaben, qui avait été enlevé par des gangs armés depuis quelques jours, c’est au tour de Roberto Martino, chanteur vedette du groupe T-Vice, de se prononcer autour de la crise sans précédent qui sévit dans le pays.

 


«  Ayiti sa nap fè ? » telle est la question posée par Roberto à travers une vidéo d’au moins une vingtaine de minutes.

Il invite le peuple haïtien à se ressaisir face à la dérive des dirigeants qui ne font que défendre leurs intérêts personnels, livrant ainsi le pays à la merci des gangs armés qui gagnent de plus en plus de pouvoir.

Dénonçant la passivité des membres de la population, le chanteur exhorte les haïtiens en général à imiter le groupe CARIMI qui a choisi de mettre de côté les grognes et différends de chacun de ses membres pour le bonheur de la musique et des fans, tout en rappelant aux citoyens haïtiens la nécessité qui leur est imposée de changer l’image du pays.

Celui qui s’identifie comme un haïtien authentique, né en Haïti, et qui a à cœur le bien être du pays, fustige l’attitude de tous ceux qui s’arrogent le droit d’exclure certains fils de la nation à cause de la couleur de leur peau, créant ainsi un grand écart au sein de la société.

Le lead vocal de T-Vice invite, parallèlement, la population à mettre un terme aux fâcheuses tendances de vouloir à tout prix se calomnier, à s’entre-déchirer et à s’auto détruire.

Réagissant sur la mort de Mikaben, Roberto Martino qui se dit frappé par cette grande perte, met en garde ceux qu’il identifie comme des hypocrites dans le HMI (Haitian Music Industry), qui prennent du plaisir à prioriser leurs intérêts au détriment de ceux des artistes ou des formations musicales.

L’exhortation est une fois de plus faite aux haïtiens d’honorer, notamment, ceux qui se font ambassadeurs du pays.

Dans cette vidéo, Roberto Martino profite pour demander au chanteur Olivier Duret de faire part de ses nouvelles. Selon le chanteur de T-Vice, on devrait: « Tcheke sou Olivier. »

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *