janvier 28, 2023
Education

Haïti-Éducation: Des enseignants syndiqués exigent la réouverture des classes

Les écoliers haïtiens ne parviennent pas encore à reprendre le chemin de l’école, environ trois semaines après la date fixée par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle pour la réouverture des classes. Préoccupée, l’Union Nationale des Normaliens/ Normaliennes et Éducateurs / Éducatrices d’Haïti exige que les autorités éducatives créént les conditions nécessaires pour faciliter la reprise des activités scolaires.

 


Programmée au 3 octobre dernier, la rentrée des classes n’est toujours pas effective à travers le territoire national.

Au total, 4 000 000 d’écoliers attendent de pouvoir reprendre le chemin de l’école. 150 000 enseignants du secteur privé de l’éducation ne touchent pas à un bâton de craie depuis quatre mois, fait remarquer l’Union Nationale des Normaliens / Normaliennes et Éducateurs/Éducatrices, à travers une note de presse signé de son coordonnateur Général, kensone Délice.

L’association s’insurge contre le silence jugé irresponsable du Ministre de l’Éducation Nationale, Nesmy Manigat face au blocage des activités scolaires.

Tenant compte de cette situation, l’UNNOEH demande au Ministère de l’Éducation Nationale de créer un climat favorable à la réouverture des classes pour l’année académique 2022/2023. De plus, L’organisation syndicale réclame également des accompagnements de l’État au profit des enseignants, notamment ceux qui travaillent au sein des établissements scolaires privés.


RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *