février 25, 2024
Actualité Education

Dominique Dupuy évoque la situation des écoliers haïtiens, à l’UNESCO

Lors des débats en plénière de la 215ème session du Conseil Exécutif de l’UNESCO, le mercredi 12 octobre 2022, l’Ambassadrice, Déléguée permanente d’Haïti, Dominique Dupuy, a fait des 4 millions d’élèves ne pouvant pas reprendre le chemin de l’école, la pierre angulaire de son discours.

 

 

 


C’est un discours truffé d’émotions qui a parcourru les réseaux sociaux. L’ambassadrice Dominique Dupuy a défendu, devant l’assemblée, la cause des écoliers qui sont en train de payer le prix des résultats de la mauvaise gestion du pays.

 

 

 

« C’est toute la population des apprenants du pays, soit plus de 4 millions de jeunes qui ne participeront pas à ce rituel matinal (aller à l’école, ndl), aussi important qu’est la rentrée en classe. Ce sont donc des millions de mes compatriotes, parents, qui ne pourront commencer leur journée en embrassant leur enfant avec ce sentiment unique de satisfaction et de fierté, de savoir que sa progéniture puisse jouir de ce droit universel fondamental, qu’est l’accès à l’Éducation », a-t-elle défendu.

 

 

 

Pour l’ambassadrice, l’accès à l’Éducation, un droit fondamental, ne devrait pas être une question de chance. « Que nous, les adultes, nous avons l’ambition de transformer ces aléas en acquis. Que nous comprenons que l’égalité des genres bascule lorsque l’éducation s’arrête. Que nous savons que sans Éducation, c’est le seul repas par jour qui disparaît. Que ce sont les grossesses d’adolescentes qui se multiplient. Et que nous sommes alarmés par l’avenir volé de la jeunesse d’un pays, prise en otage, marginalisée, déplacée, et forcée à la migration», a-t-elle dit.

 

 

 

La rentrée scolaire était initialement prévue pour le 5 septembre, faut-il le rappeler. Celle-ci a été renvoyée pour le 3 octobre. 10 jours après, les élèves ne peuvent toujours pas reprendre le chemin de l’école en raison de la situation du pays.

 

 

 

 

DJ

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *