décembre 8, 2022
Société

Insécurité-Rareté de carburant: tensions aux Cayes pour le premier jour de grève.

crédit photo: Le Facteur Haïti

Des axes routiers bloqués, des barricades dressées, des pneus enflammés érigés. Telle est image arborépar la ville des Cayes, lundi 1er août, marquant la première journée de grève lancée par des syndicats de chauffeurs du département du Sud. Les activités étaient au point mort, a constaté un journaliste de la ville. Les Cayens ont protesté contre l’insécurité et la rareté du carburant dans les pompe à essence.

Les activités étaient complètement paralysées aux Cayes. Pas d’accès pour traverser d’une commune à une autre comme à Cavaillons et à Torbeck entre autres zones. Les citoyens entendaient dénoncer le phénomène de l’insécurité qui isole le Grand Sud du reste du pays et le carburant qui n’est toujours pas disponible dans les stations d’essence. Aucune présence des forces de l’ordre n’a été remarquée dans les rues du centre-ville.

En conférence de presse vendredi dernier, Plusieurs syndicats de chauffeurs de transports en commun dans le Sud ont annoncé trois journées de grève, les 1er, 2 et 3 août en vue de protester contre la rareté de carburant et l’insécurité qui ne cesse d’augmenter dans le département.

Les propriétaires et chauffeurs d’Haïti notamment avaient exprimé leur ras-le-bol contre l’inaction du gouvernement du Docteur Ariel Henry face aux problèmes que connaît le pays.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *