juillet 22, 2024
Société

La FAO tire la sonnette d’alarme face à la recrudescence inquiétante de l’insécurité alimentaire en Haïti

(Rome)- Face à la montée vertigineuse de la violence sous toutes ses formes, l’effet rémanent du séisme du 14 août 2021, le choc économique, la faible production agricole et la restauration des moyens d’existence très limitée, l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) lance un cri d’alarme sur l’augmentation inquiétante de l’insécurité alimentaire en Haïti.

 

« Les communes de Cité Soleil, de Croix-des-Bouquets et de Port-au-Prince, plus précisément les quartiers les plus précaires connaissent une augmentation inquiétante de l’insécurité alimentaire», a fait savoir l’organisation.

Environ 4,9 millions de personnes seront considérées dans l’insécurité alimentaire aiguë entre mars et juin 2023. Ces 4.9 millions de personnes souffrant de la faim en Haïti représentent près de la moitié de la population.

Déplorant cette situation d’insécurité alimentaire grave, la FAO a, par ailleurs, annoncé qu’elle va continuer d’apporter son appui aux populations à travers un support à la production de cultures vivrières, à l’élevage de chèvres et de volailles et un soutien au stockage et à la transformation alimentaire pour notamment des programmes d’alimentation scolaire.

 

Wallace Ellie

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *