février 5, 2023
Société

Haïti/Corruption: L’ex-Directeur Général de la PNH Léon Charles se défend des accusations de l’ULCC


Des dizaines de personnalités dans le monde politique et économique se sont vues épinglées dans le dernier rapport de l’Unité de Lutte Contre la Corruption portant sur le détournement de fonds publics, de blanchiment, d’association de malfaiteurs entre autres. L’ancien Directeur Général de la Police Nationale D’Haiti, Léon Charles, qui fait parti de ces accusées, réagit par le biais de son cabinet particulier.

En effet, celui qui a occupé à 2 reprises le poste de Directeur Général de l’institution policière est accusé de “faute de gestion”. Il est indexé dans le rapport de l’ULCC pour la disparité relevée dans la comparaison des rapports de la Banque Nationale de Crédit et des listes fournies par l’administration de la PNH en ce qui concerne la carte de débit des polciers.

D’entrée de jeu, Léon Charles reconnaît et salue le grand travail que mène l’ULCC pour contrecarrer la corruption qui représente un véritable fléau pour le développement du pays.

Léon Charles se défend

L’ancien Directeur Général de la PNH qui considère que le rapport de l’ULCC n’est pas fiable, avance quelques arguments pour corroborer ses dires; le fait pour l’ULCC de ne prendre en compte dans son rapport que seulement 3 mois (Déc 2020- Février 2021) où Léon Charles était encore en fonction alors que la distribution des cartes de débits aux policiers a commencé depuis l’année 2008, sous le leadership d’autres directeurs généraux, soit 6 au total. Aussi, estime-t-il qu’il n’existe aucune preuve attestant qu’il pourrait avoir empoché l’argent déposé sur les cartes de débits de personnes fantômes.

L’ancien DG de la PNH juge ce rapport de l’Unité de Lutte Contre la Corruption d’arbitaire, et dénonce cette propagande qui vise à ternir l’image de tous les anciens directeurs généraux de la PNH, ce qui selon lui à pour principal objectif d’affaiblir l’institution policière.

Notons que l’ancien Directeur Général de la PNH et actuel représentant d’Haïti à L’Organisation des Etats Américains (OEA), Léon Charles a, aussi, été indexé dans l’assassinat du feu président Jovenel Moise.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *