juillet 22, 2024
Société

Un haïtien se fait arnaquer à travers une vidéo cybersexuelle

(Pétion-Ville)- Si les réseaux sociaux sont bénéfiques à certaines personnes, d’autres l’utilisent à des fins malhonnêtes. Nombreux sont ceux qui sont victimes d’arnaque de tout genre sur des plateformes de rencontre, dont la cybersexualité est aujourd’hui monnaie courante. Donald, un jeune Garçon haïtien, était contraint de payer $200 US en échange de garder en secret une vidéo de lui toute nue.


Donald, un jeune garçon d’une musculature bien charpentée qui habite à pétion-ville, était à la recherche d’une femme étrangère sur les réseaux sociaux, notamment Facebook dans le but de l’aider économiquement. De ce fait, il a fini par rencontrer une demoiselle, Isabelle Derrick, qui s’est présenté comme une québécoise et elle lui a promis de le faire entrer au Canada. Durant plusieurs semaines, les jeunes aventuriers ont échangé des textos et des photos sexy entre autres.

Plus loin, Isabelle a demandé à Donald d’utiliser l’application Imo pour un appel vidéo toute nue, ce qu’il a vite accepté, car il se croyait déjà dans les nuages avec cette jeune dame. Le 3 mars 2023, Donald s’est fait prendre. Isabelle a enregistré la vidéo pendant qu’elle se contentait de montrer ses parties intimes en silence, tandis que Donald s’est livré corps et âme durant les 3 minutes et 27 secondes. Il s’est même masturbé.

Le lendemain, Donald a reçu un message de sa chérie lui demandant d’effectuer un transfert de 250 000 FCFA équivalant à environ 400 dollars US, au nom d’un certain D’Ibrahima M. Dialo, en plus d’autres informations supplémentaires dans un délai qui ne doit dépasser pas 24 heures, sinon la vidéo sera envoyée à plusieurs personnes faisant partie de sa liste d’amis sur Facebook et publiée sur plusieurs autres plateformes.

Suite à une entente, la personne a décidé d’accorder une semaine à Donald afin de réunir 200 dollars US, pour ne pas divulguer la vidéo. 3 semaines après, Donald, étudiant en technique Windows dit craindre de nouveaux chantages, malgré que l’anarqueuse lui a confirmé la suppression de la vidéo.

Donald appel les jeunes haïtiens à jouer la carte de la prudence sur les réseaux sociaux, parce qu’une mauvaise rencontre peut ruiner un ensemble d’efforts personnels et salir leur réputation.

 

Watson Audibert

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *