février 29, 2024
Actualité Politique

L’ULCC lance la première édition annuelle de la journée de déclaration de patrimoine

L’ULCC lance la première édition annuelle de la journée de déclaration de patrimoine

L’Unité de Lutte Contre la Corruption a lancé hier mardi 28 février 2023, dans ses locaux, la première édition annuelle de la journée de déclaration de patrimoine afin de permettre aux fonctionnaires de déclarer leur patrimoine. Une initiative lancée en vue de renforcer la lutte contre le phénomène de la corruption dans l’administration publique.

Le lancement de la première édition annuelle de la journée de déclaration de patrimoine se fait en conformité avec la loi du 12 février 2008, portant sur la déclaration des biens meubles et immeubles par certaines catégories de personnalités politiques, de fonctionnaires et agents publics, précise les responsables de l’institution, selon le porte-parole de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), Me Daniel Jean.

Dans son discours de circonstance, le directeur général de l’Unité de Lutte contre la corruption, Hans Jacques Ludwig Joseph a exprimé sa satisfaction quant à la réalisation de la première édition de la journée de déclaration de patrimoine, évoquant l’importance de la loi du 12 février 2008 qui a été adoptée dans le but d’anticiper tous les actes de la corruption dans l’administration publique.

Le numéro 1 de l’ULCC estime que cette initiative est un grand pas dans la lutte contre la corruption tout en annonçant que la journée de déclaration du patrimoine sera maintenue pour les années à venir.

M. Joseph croit que cette initiative montre le niveau d’intégrité des personnes impliquées dans la gestion des ressources de l’État.

Hans Jacques Ludwig Joseph a attiré, par ailleurs, l’attention du public sur un document intitulé « Diagnostic de la loi du 12 Février 2008 » afin d’analyser ses faiblesses et de renforcer la mise en œuvre de la loi qui a jeté les bases du processus de déclaration de patrimoine.

Hans Jacques Ludwig Joseph a renouvelé l’engagement de l’ULCC de continuer à prendre des mesures pour renforcer le travail de l’institution relatif à la lutte contre la corruption. Il a invité les autorités judiciaires à assurer le suivi des enquêtes qui ont conduit à la dénonciation de plusieurs actes de corruption dans le pays.

Le titulaire de l’ULCC en a profité pour lancer un appel à la transparence dans la gouvernance publique dans l’intérêt de la population.

JD

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *