juillet 22, 2024
Sports

Open d’Australie Féminin : Aryna Sabalenka remporte le tournoi, son premier Grand Chelem


Aryna Sabalenka a remporté, à 24 ans, son premier titre du Grand Chelem. En finale de l’Open d’Australie samedi, la Biélorusse a renversé Elena Rybakina (4-6, 6-3, 6-4).

Plus cette finale de l’Open d’Australie approchait et plus Elena Rybakina expliquait que son expérience à Wimbledon, où elle avait conquis son premier titre du Grand Chelem il y a sept mois, lui servait dans ce tournoi. Et on voulait bien la croire tant la levée d’un Majeur constitue une expérience à nulle autre pareille dans le tennis. Assurément, cela pouvait être un avantage dans cette finale, surtout face à une Aryna Sabalenka aux nerfs toujours à fleur de peau.

Mais ce que n’avait pas expérimenté Rybakina, c’est, à la fois la pression qui s’invite à l’idée de remporter, à 23 ans, un deuxième titre du Grand Chelem et la montée en puissance d’une adversaire de plus en plus libérée. Car, sitôt le premier set engrangé, la Kazakhstanaise a paru comme inhibée. La balle ne sortait pas bien de la raquette, le service était erratique et les regards vers son box témoignaient de son incompréhension. D’autant plus qu’en face, Sabalenka avait enclenché le « Godess Mode ».

Rybakina moins sereine au service

Les clefs de cette finale avaient été identifiées, la mise en jeu et la gestion des émotions. Côté service, même si Rybakina peut facilement être désignée meilleure du monde dans l’exercice, c’est pourtant Sabalenka qui a pris la main (17 aces, 66 % de premières). Oui, cette même Sabalenka qui enchaînait les doubles fautes la saison dernière.

Mais l’apport d’un biomécanicien lui a permis de retrouver son service et elle ne s’est pas privée d’en faire la démonstration dans cette finale, contrairement à Rybakina (59 % de premières) qui ne sortait ses meilleurs services que dos au mur.

GA

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *