juillet 25, 2024
Politique

L’organisation socio-politique GIDHA dézingue l’accord du 21 décembre et appelle à la mobilisation

(Port-au-Prince)- Dans une conférence de presse en date du mercredi 18 janvier 2023, l’organisation socio-politique GIDHA dénonce le cynisme du Gouvernement d’Ariel Henry, qui malgré les discordances qui entourent l’accord du 21 décembre, le gouvernement l’a quand même publié dans le journal le Moniteur. La structure invite la population à reprendre la mobilisation en vue de faire échec à l’application de ce dit accord.

 

Nicolas Pierre, secrétaire général de cette organisation, dit apprendre avec stupéfaction la présence de Myrlande Hyppolite Manigat et Calixte Fleuridor, deux grandes personnalités respectables au sein du conseil de transition, mis en place par l’équipe gouvernementale.

Monsieur Pierre annonce qu’une concertation est en cours au niveau du parti politique dont son organisation est adhérente, à savoir l’émergence patriotique, pour pouvoir contrecarrer ce qu’il appelle “ le plan machiavélique du Gouvernement et de l’international “, celui de l’organisation des élections et de la prolongation de quatorze mois avec le Premier ministre Ariel Henry au pouvoir.

Par ailleurs, le coordonnateur général de GIDHA, Francky Philder, salue la décision du CSPJ d’avoir publié les noms des magistrats non-certifiés dans le système judiciaire. Monsieur Philder profite de l’occasion pour demander aux membres du CSPJ de continuer sur cette lancée afin de redorer le blason de la justice haïtienne.

 

Watson Audibert

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *