février 29, 2024
Politique

Le chef de la mission diplomatique américaine en Haïti n’a pas été bloqué par des manifestants, démentent les Etats-Unis

(Washington)- Une porte-parole du département d’État a démenti, vendredi, les informations selon lesquelles des manifestants à Port-au-Prince auraient bloqué le chef de la mission diplomatique américaine en Haïti, jeudi 26 janvier.

 

Le porte-parole a déclaré qu’” Un groupe de responsables américains qui étaient en Haïti pour une visite planifiée, ont changé leur lieu de rencontre par précaution avant de poursuivre leurs plans. Nous savons où se trouvent tous les membres de la mission. »

Par ailleurs, le Département d’État américain a exprimé son inquiétude par rapport au climat de terreur instauré par les gangs armés en Haïti. Aussi, a-t-il condamné fermement les actes de violence des gangs qui ont entraîné la mort de plusieurs agents de la Police Nationale d’Haïti, le 25 janvier dernier.

Le porte-parole a déclaré que “ les États-Unis présentent leurs condoléances aux familles et aux amis des courageux agents de la PNH décédés dans l’exercice de leurs fonctions.”

Le secrétaire d’État adjoint aux affaires de l’hémisphère occidental, Brian A. Nichols, a également condamné ces actes de violence sur son compte Twitter officiel. « Nous condamnons les actes de violence qui ont entraîné la mort de plusieurs agents de la Police Nationale Haïtienne et nous appelons au calme alors que les manifestations se poursuivent. Nos condoléances aux familles des policiers décédés. Les Etats-Unis continueront à punir les responsables de ces actes de violence lâches. »

 

QA

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *