juillet 22, 2024
Politique

Haïti-politique : Steven Benoît pose des conditions pour son éventuelle démission comme PM élu de l’accord Montanna

(Port-au-Prince)- L’ancien Sénateur Steven Benoît avoue être prêt à donner sa démission comme Premier Ministre élu de l’accord Montanna en cas de démission du Chef du Gouvernement, Ariel Henry et une concertation historique entre tous les acteurs politiques.

 

Dépassé par la grave crise qui secoue le pays, le Premier Ministre Ariel Henry doit tirer sa révérence pour faire place à d’autres acteurs pouvant apporter des éléments de solution croit Steven Benoît. Il prône un vrai dialogue politique entre les différentes protagonistes même s’il doit en faire les frais.

D’un autre côté, l’ancien candidat à la Présidence presse les policiers revendicateurs à changer de stratégie. Selon lui, les récents actes commis par les policiers porte plutôt préjudice à la population Haïtienne et non à leur cible. Néanmoins, il dit avoir reconnu la légitimité des revendications des policiers.

Si les affirmations selon lesquelles, le DG de la PNH possède une compagnie de sécurité sont vraies, Frantz Elbé doit automatiquement remettre sa démission, interpelle l’ancien Sénateur de l’Ouest.

Intervenant sur une possible intervention de forces étrangères dans le pays, le Premier Ministre élu de l’accord de Montanna rejette d’un revers de main cette demande du Gouvernement en place. Il prône, cependant, pour une coopération avec un autre pays ami d’Haïti afin de mater les bandes armées qui sèment la terreur à travers le territoire national.

 

Watson Audibert

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *