février 4, 2023
Actualité Politique

Haïti-insécurité: les États-Unis recommandent à leurs ressortissants de regagner leur pays

Le département d’État des États-Unis exhorte les ressortissants américains à envisager fortement de retourner chez eux, selon un avis rendu public, mardi 27 septembre 2022. Les autorités américaines qui précisent que ses moyens sont limités dans sa capacité à fournir des services d’urgence aux citoyens américains, invitent ceux qui sont sur le territoire américain à ne pas voyager en Haïti.

 

 

 

Cette décision, selon le département d’État, est prise à cause de l’insécurité grandissante et la pénurie croissante de carburant qui limitent le déplacement des citoyens américains vers l’ambassade et les aéroports du pays.

 

 

Le gouvernement américain se dit limité dans sa capacité à fournir des services d’urgence aux citoyens américains en Haïti, inclus des services de transport.

 

 

Le gouvernement rappelle à ses ressortissants qu’Haïti a le niveau de conseil en voyage le plus élevé (niveau 4 : NE PAS VOYAGER) pour les enlèvements, la criminalité et les troubles civils. « La police locale n’a généralement pas les ressources nécessaires pour répondre efficacement aux demandes d’assistance », informent les autorités américaines qui invitent ses concitoyens à examiner attentivement les risques de se rendre en Haïti ou d’y rester à la lumière de la détérioration de la situation sécuritaire.

 

 

Les Américains qui visitent ou qui vivent en Haïti et qui ne sont pas encore inscrits au programme d’inscription des voyageurs intelligents (STEP) sont encouragés à le faire.

 

 

En ces moments de troubles, les américains qui sont toujours en Haïti sont appelés à faire preuve d’une extrême prudence -évitez les manifestations et les grands rassemblements de personnes, élaborer et mettre en pratique des plans d’urgence pour l’hébergement en place et/ou l’accès aux aéroports-.

 

 

Cette décision du gouvernement américain survient à un moment où le gouvernement haïtien indique qu’il a le contrôle de la situation sauf quelques cas isolés répertoriés. Il est clair que l’international n’est pas convaincu par de tels propos désordonnés, irresponsables et déshonorants loin de la réalité haïtienne. Alors que, tout porte à croire que Ariel Henry est en train de jouir du support indéfectible de ses amis américains qui, visiblement, ne s’intéressent qu’à la protection de leurs siens et de leurs intérêts.

 

 

DJ

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *