février 5, 2023
International

Droits humains : Le gouvernement américain sanctionne la République Dominicaine

Les importations de sucre brut et de dérivés à base de sucre, en provenance de la République Dominicaine et produit par Central Romana Corporation Limited ((Roman Central), seront suspendues sur le marché américain à partir de ce mercredi 23 novembre 2022, a indiqué dans un communiqué le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis d’Amérique.

 

Cette décision qui fait suite à un ensemble de réactions d’indignation exprimée par différentes organisations nationales et internationales, contre les abus et autres types de mauvais traitements infligés aux migrants haïtiens en République Dominicaine, vise à lutter contre le travail forcé et d’autres violations des droits humains dans le monde.

Elle a été adoptée en raison des informations fournies par le service américain des douanes et de la protection des frontières, révélant la contrainte des travailleurs de canne à sucre en République Dominicaine soumis à des travaux forcés.

En effet, la canne à sucre, l’un des produits les plus importants de l’économie nationale en République Dominicaine, réunit une forte main d’œuvre haïtienne et de descendants d’Haïtiens pour un salaire exécrable.

Le département américain du travail, en septembre 2022, a identifié la canne à sucre de la République Dominicaine sur une liste de biens, produits par le travail des enfants ou le travail forcé.

Dans son rapport sur la traite des personnes, publié en juillet 2022 les autorités américaines ont placées la République Dominicaine sur sa liste de niveau 2.

Le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis d’Amérique a affirmé qu’elle continuera d’établir une norme mondiale élevée, en enquêtant, de manière agressive, sur les allégations de travail forcé dans les chaînes d’approvisionnement américaines et en gardant les marchandises impliquées hors du pays.

Selon le service, le fléau de la traite des êtres humains expose les populations vulnérables à des conditions de travail inhumaines, telles que violences physiques et sexuelles, isolement, restrictions de mouvement, retenues sur salaires, heures supplémentaires excessives, entre autres.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *