février 25, 2024
Actualité International

L’Ukraine affirme avoir repris 400 km2 de territoire aux Russes, dans le sud du pays

Les forces ukrainiennes maintiennent la pression sur les troupes russes qui ont cédé plus de 400 km2 de territoire dans la région de Kherson depuis le 1er octobre, a annoncé, jeudi 6 octobre, la porte-parole du commandement militaire dans le Sud, Natalia Goumeniouk.

 

 

 

 


Ces 400 km2 comprennent les villages de Novovoskressenské, Novogrygorivka et Petropavlivka dont la libération a été confirmée mercredi soir par le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. L’armée russe, de son côté, assure que “l’ennemi a été repoussé de la ligne de défense des troupes russes”.

 

 

 

D’après le commandement militaire russe, les forces ukrainiennes ont déployé quatre bataillons tactiques – plusieurs centaines d’hommes – sur le front sud et “tenté à plusieurs reprises de percer les défenses” russes près de Doudtchany, Soukhanové, Sadok et Brouskinskoïé. Jeudi, au moins sept roquettes russes ont frappé des immeubles résidentiels dans la ville de Zaporijia, tuant au moins une personne, alors que cinq autres seraient prisonnières des décombres.

 

 

 

Pendant ce temps, dans le nord-est de l’Ukraine, les forces de Kiev, qui ont repris la ville stratégique de Lyman dimanche, ont réalisé une percée mercredi soir dans la région de Louhansk qui est sous contrôle des forces russes et prorusses depuis 2014. Toujours dans le nord, l’ensemble de la région de Kharkiv est désormais retournée sous contrôle ukrainien.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *