février 25, 2024
Politique

Le journal de Montréal se dit contre la demande d’asistance étrangère de Ariel Henry

Analysant le chaos dans lequel patauge Haïti depuis plusieurs mois, particulièrement, par la présence généralisée des gangs  sur tout le territoire national qui terrorisent la population, la pénurie de carburant et l’inflation galopante qui menace la survie d’une grande partie des haïtiens, le journal de Montréal estime que le déploiement de soldats américains et canadiens ne peuvent pas résoudre la crise multidimensionnelle que connaît Haïti en ce moment.

 

 

 


« L’aide étrangère ne peut rien pour Haïti », affirme Journal de Montréal. Aussi, abordent-ils dans l’article, la réticence de certains membres de la population haïtienne qui voient d’un mauvais oeil l’aide étrangère qui leur rappelle l’époque coloniale.

 

 

 

Mettant en exergue l’incompétence des élites économiques et politiques haitiennes, le journal de Montréal croit qu’il est illusoire de penser que la solution du pays viendrait de l’extérieur. Prévoyant tous les maux dont seront prochainement reprochés ceux qui viendront apporter leur aide à Haïti, l’auteur de l’article soutient que la présence des soldats en Haïti, sera l’excuse parfaite pour les dirigeants haïtiens  de se cacher derrière leur petite manigance.

 

 

 

Cet article met à nu l’élite économique haïtienne qui va s’appréhender des devises de ceux qui viendront aider en les traitant de « cupide ».

 

 

 

Crachant ouvertement sa désapprobation face à une aide canadienne et américaine en Haiti, le quotidien estime qu’il serait mieux de financer et d’armer « la minuscule » armée haïtienne qui demeure la force politique la mieux placée pour rétablir l’ordre et la sécurité dans ce pays.

 

 

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *