février 4, 2023
Actualité Santé

Le choléra resurgit en Haïti au moment où plusieurs Hôpitaux ferment leurs portes

Plusieurs hôpitaux ont, soit fermé leur porte ou fonctionnent avec un personnel réduit en raison de la crise sévère de carburant, à travers le pays.

 

 

 

L’hôpital de l’Université d’État d’Haïti communément appelé « Hôpital Général », le plus grand centre hospitalier du pays, l’hôpital Bernard Mevs, l’hôpital la providence des Gonaïves, l’hôpital Saint Nicolas de Saint-Marc, l’hôpital Immaculée Conception à Port-De-Paix, sont, entre autres, des centres hospitaliers qui peinent à offrir des services aux patients.

 

 

 

 

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a certes promis de prendre des mesures préventives adéquates afin de freiner la propagation de cette épidémie mais le contexte actuel où les soulèvements populaires spontanés sont récurrents, les grands axes routiers sont quotidiennement barricadés, et le problème de carburant qui n’a pas encore été résolu, présage une mauvaise gestion de la maladie qui avait atteint plus de 800 000 cas en 2010.

 

 

 


Pas moins de huit (8) personnes en sont déjà décédées et les cas sont dénombrés dans plusieurs quartiers de la capitale dont Cité soleil, carrefour-feuilles et Savane Pistache.

 

 

 

Si cette résurgence de la maladie engendre la frayeur chez bon nombres de citoyens qui se souviennent des dégâts provoqués par cette épidémie qui a fait entre octobre 2010 et décembre 2018, 10 000 morts dans le pays, la crise socio-politique, économique et sanitaire qui secouent le pays leur donnent raison.

 

 

 

WMP

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *