février 4, 2023
Actualité Société

L’accélération des décès en prison à cause de la famine fait 4 nouvelles victimes à Petit-Goâve

Quatre (4) nouveaux détenus ont rendu l’âme, dans la nuit du lundi au mardi 27 septembre 2022, à la prison civile de Petit-Goâve, des suites de famine et de déshydratation, selon l’avocat Arnel Remy. Vendredi dernier, deux (2) détenus avaient été retrouvés morts dans la même prison civile et dans les mêmes circonstances.

 

 

 

La situation carcérale est de plus en plus explosive à Port-au-prince et dans les villes de province. Les centres de détention font face aux pénuries de nourritures et d’autres produits de première nécessité. La famine, entre autres conséquences, frappe de plein fouet la majorité des prisons civiles. Les difficultés d’approvisionnement s’expliquent en raison des situations de tension enregistrées ces derniers jours dans la capitale, selon Maître Arnel Rémy.

 

 

Joint par la rédaction, Me Rémy confirme que «quatre détenus sont retrouvés morts dans la nuit du lundi au mardi 27 septembre». Il dit profiter de l’occasion pour lancer un SOS en faveur de la prison civile de la cité de Faustin Soulouque.

 

 

Vendredi dernier, deux prisonniers sont décédés dans cette même prison civile par manque de nourriture et d’eau. Cinq autres se trouvaient dans un état critique.

 

 

Le mercredi 21 Septembre, Olritch Toussaint a perdu la vie dans les mêmes circonstances,  confie Arnel Rémy, membre du Collectif des avocats pour la défense des droits de l’homme (CADDHO).

 

La population carcérale haïtienne est l’une des plus surpeuplées au monde avec un taux moyen d’occupation dépassant les 400 %, ne laissant en moyenne que 0,7 mètre carré par détenu, alors que les normes internationales recommandent un minimum de quatre mètres carrés par personne. Cette profonde aggravation des conditions de détention, fait craindre le pire aux responsables pénitentiaires.

 

 

DJ

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *