février 4, 2023
Sécurité

Haïti-Sécurité : Rencontre de haut niveau entre la DGPNH et des cadres de la diplomatie et des forces armées françaises

Le Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti, Frantz ELBE, s’est entretenu, le mardi 25 octobre 2022, avec le Premier Conseiller et Chargé d’affaires de l’Ambassade de France, en Haïti, autour de l’évolution de la situation sécuritaire du pays ainsi que de la question du renforcement de la capacité opérationnelle de la Police Nationale d’Haïti.

 

Plusieurs cadres de l’institution policière dont  le responsable de la DCPA, Joany Canéus, celui de la DCPJ, Frédéric Leconte et le Directeur de Cabinet Jackson Hilaire, ont pris part à cette réunion spéciale qui s’est également déroulée en présence des membres des Forces Armées françaises dont le colonel Grégory Charvieux et de l’attaché de défense basé en Martinique, le sergent  Christian Souma.

La situation sécuritaire et la crise sanitaire observées ces derniers jours en Haïti représentent une grande préoccupation pour la population haïtienne mais également pour la communauté internationale. 

Déjà, une délégation du gouvernement Canadien est en mission d’évaluation dans le pays, selon la ministre des affaires étrangères canadiennes, Mélanie Joly, dans un communiqué daté du jeudi 27 octobre 2022.

Cette délégation est actuellement en Haïti « pour consulter les intervenants, afin d’explorer différents moyens d’aider le peuple haïtien à résoudre les crises humanitaires et de sécurité, ainsi que de déterminer de quelle façon le Canada peut contribuer à la réponse internationale ».

Actuellement, elle mène des consultations auprès de partenaires régionaux, des Nations-Unies, de la Communauté des Caraïbes (Caricom) et d’autres partenaires.

« Les efforts du Canada seront axés sur le soutien des solutions proposées par les Haïtiens, afin de rétablir l’accès aux biens et services essentiels, et s’appuieront sur notre engagement de longue date », peut-on lire dans ce communiqué du ministère canadien des affaires étrangères.

« Le Canada et la communauté internationale sont préoccupés par la violence en Haïti, en particulier celle perpétrée contre les femmes et les filles. Le Canada ne restera pas inactif, alors que les gangs et ceux qui les soutiennent terrorisent les citoyens d’Haïti, et nous continuerons de soutenir les Haïtiens respectueux des lois pour mettre fin à la crise dans leur pays », insiste Mélanie Joly.


RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *