février 4, 2023
Actualité Sécurité

Haïti-Crise: La PNH n’est pas au bout de sa peine

Les policiers haïtiens ont définitivement du pain sur la planche. Entre la lutte acharnée contre les gangs armés partout sur le territoire national, les mouvements de protestation enclenchés depuis le 12 septembre ne leur laissent aucun repos.

 

 


Ils sont en effet demandés à longueur de journée, soit pour déblayer les routes encombrées de barricades de toute sorte, soit pour protéger les vies et les biens, qui relèvent d’ailleurs de leur mission.

 

 

Voilà qu’à présent, ils sont obligés de rappliquer pour empêcher du mieux qu’ils peuvent les scènes de pillage.

 

 

Les mouvements de protestation ont depuis peu accouché sur des épisodes de « dechoukay », Scénario dont on commence à s’y habituer chaque jour un peu plus à travers le pays.

 

 

Et à chaque fois, il implique aux forces de l’ordre de tout faire pour éviter que les dégâts soient considérables.

 

 

Le jeudi 15 septembre, dans la cité de l’indépendance,l’impuissance des policiers était criante face à ceux qui ont “Dechouke” le dépôt de l’organisation catholique Caritas. Ils n’ont pas pu faire gand chose pour éviter le même sort au bureau du PAM se trouvant également dans la ville des Gonaïves.

 

 

Les vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux nous montrent la présence policière à chaque point ciblé par les manifestants pour un scène de pillage.

 

 

Pas plus tard que mercredi, ils ont empêché une scène de pillage au magasin de la compagnie Digicel situé à place Boyer, Pétion-ville.


Entre le four et le moulin, les agents de la PNH continuent à prêter mains fortes à la population. C’est effectivement eux qui ont permis de récupérer le cadavre de l’employée de la digicel, Marie Lydie Duvivier tuée durant cette semaine à Tabarre, tandis que les ravisseurs réclamaient aux proches de la victime une forte somme d’argent en échange du cadavre.

 

Un policier remplissant son devoir de protéger et de servir est considéré comme un héros sur la toile. Crédit photo: Ralph Tedy EROL

 

 

Plus d’un croient que, si les fonctionnaires publics sont souvent critiqués pour leur nonchalance dans l’accomplissement de leur tâche, les policiers sont loin de faire partie de cette catégorie.

 

 

WMP

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *