février 4, 2023
Politique

Haïti-Crise : Stanley Lucas propose une formule magique pour lutter contre les gangs

« Les sanctions prises par les Etats-Unis, impliquant la révocation des visas des gangs et de ceux qui les financent, ne vont rien changer à la situation du pays » de l’avis de Stanley Lucas, spécialiste en développement politique, qui intervenait la semaine écoulée sur Télé Métropole.

 

Selon M. Lucas, les américains, s’ils veulent vraiment aider le pays à trouver une issue à la crise, devraient miser sur 3 points fondamentaux.

L’un de ces points, selon le spécialiste en développement politique, serait que le département du trésor des Etats-Unis sanctionne les quatorze (14) catégories de personnes qui sont impliquées dans la violence des gangs, le trafic des armes et la violence politique en Haïti, en appliquant la résolution 26-45 qui consiste à bloquer leur compte en Banque.

Pour ces 14 catégories, il énumère 15 oligarques, 3 anciens présidents de la République d’Haïti, 13 officiels du gouvernement, 3 sénateurs en fonction, 17 anciens parlementaires, 32 membres du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire et  juges corrompus, 4 Hauts gradés de la PNH impliqués dans l’implémentation du groupe dénommé « Fantom 509 », 80 policiers en fonction, 8 leaders politiques, 2 membres de la cour des comptes, 3 personnalités des droits humains, 4 journalistes, 2 lobbyistes étrangers qui supportent la violence des gangs depuis Washington et 53 chefs de gang.

L’ex-conseiller spécial du feu Président Jovenel Moise, estime qu’une telle action entrainerait une réduction de  70% de la violence dans le pays en moins de 72 Heures.

Par ailleurs, M. Lucas qui soutient que les Etats-Unis doivent respecter la souveraineté d’Haïti, affiche ouvertement son désaccord face au déploiement des forces armées étrangères en Haïti comme l’a sollicité le gouvernement d’Ariel Henry.

M. Lucas croit que ce n’est pas la meilleure  solution face à la crise, rappelant le génocide causé par l’armée dominicaine en 1937, où pas moins de 30.000 haïtiens avaient été tués.

L’expert en question de démocratie propose que l’on renforce les forces armées d’Haïti (FADH) ainsi que les agents de la PNH en matériels et équipements adéquats, estimant qu’ils peuvent aisément résoudre le problème des gangs en Haïti. Il cite également la promesse faite par le colonel de la FADH , comme quoi avec les matériels qu’il faut, en seulement 2 semaines, ils arriveraient à débarrasser le pays des gangs armées.

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *