février 4, 2023
Santé

Haïti-Crise: Au fonctionnement agonisant du système sanitaire s’ajoute désormais une panne d’oxygène

La compagnie de fabrication d’oxygène Industrial Dynamics, a annoncé, mercredi 26 Octobre 2022,  une rupture de stock causée par la violence des gangs armés à Canaan bloquant ainsi les matières premières au Port Lafiteau.

 

Lors de son intervention à l’émission “ Le Point “ sur la Radio Télé Métropole, le responsable de la Compagnie de fabrication d’oxygène, “Industrial Dynamics”, Bernard Chauvet a tiré la sonnette d’alarme en faveur des hôpitaux du pays à cause d’une rupture d’oxygène qui déjà ont de graves conséquences sur les institutions sanitaires.

Cette rupture d’oxygène dans les hôpitaux survient après la prise de l’entrée Nord de la capitale du pays par des gangs armés, empêchant l’arrivée de la matière de base destinée à la fabrication de ce produit crucial, venant du Port Lafiteau. “On a connu pas mal d’événements en Haïti; Coup d’État, le tremblement de terre du 12 Janvier 2010…on avait toujours de l’oxygène disponible dans le pays”, a affirmé Bernard Chauvet.

Toutefois pour l’inhalothérapeute Stéphane DRAGON, cette formule de remplissage de bonbonnes d’oxygène pour distribuer dans les hôpitaux est archaïque, il a encouragé en ce sens les hôpitaux à avoir leur propre réserve d’oxygène, pareil dans les stations de gaz propane. “Si par exemple à l’hôpital Canapé-Vert, on a une citerne de 500 gallons d’oxygène, cela peut durer 5 à 6 mois”, a-t-il prévu affirmant qu’il est temps de rendre disponible l’oxygène dans les hôpitaux.

Le Dr Louissaint Elysée pour sa part, a dit croire qu’il nous faut du temps avant de s’approprier de cet avancement technique, “Nous n’avons pas les mêmes structures que les pays avancés qui rendent disponibles des liquides d’oxygène dans les périmètres des hôpitaux”.

Ces spécialistes à l’unanimité ont invité les hommes armés à réfléchir sur les conséquences d’un manque d’oxygène dans les hôpitaux, qui pourrait être aussi fatal pour la population haïtienne incluant leurs proches. Ils ont demandé en ce sens que ces hommes facilitent la distribution de l’oxygène dans les hôpitaux pour éviter plus de dégâts. “Le pays n’a pas un problème d’oxygène, car il est disponible en quantité, on a plutôt un problème de livraison à cause de la violence des gangs à Canaan”, ont-ils alerté.


RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *