janvier 28, 2023
International

L’Ukraine fête son indépendance 6 mois après le début de la guerre avec la Russie.

Les habitants de Kiev se sont réveillés ce mercredi 24 août, au son des sirènes des raids aériens alors que l’Ukraine célébrait le jour de l’indépendance, six mois  après le début de l’invasion militaire russe ayant fait plusieurs milliers de victimes.

 


Les autorités de la capitale ukrainienne ont interdit les rassemblements de masse jusqu’à jeudi, de peur que la fête nationale ne déclenche des attaques de missiles russes particulièrement intenses. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé la population à la vigilance.

 

L’année dernière, Kiev avait reçu une foule à l’occasion du défilé militaire commémorant le 30e anniversaire de l’indépendance. La fête de ce mercredi commémore en effet la déclaration d’indépendance de l’Ukraine vis-à-vis de l’ex-Union soviétique en 1991.

 

« Il y a six mois, la Russie nous a déclaré la guerre. Le 24 février, toute l’Ukraine a entendu des explosions et des coups de feu. Le 24 février, ils nous ont dit : Vous n’avez aucune chance. Le 24 août, nous disons : Joyeuse fête de l’indépendance, Ukraine ! », a déclaré Zelensky dans un message à la nation à l’occasion de la fête.

Alors que la guerre atteint son 182e jour, rien n’indique qu’elle se terminera rapidement. Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg , l’a qualifiée hier mardi de « guerre d’usure » . La Russie contrôle désormais de grandes parties de l’est et du sud du pays, mais sa progression est très lente. Ni Kiev ni Moscou n’ont révélé le nombre de combattants qu’ils ont perdus au cours des six premiers mois du conflit.

 

Le conflit n’empêche pas à l’Ukraine de célébrer son indépendance du joug soviétique mais les russes sont bien encore dans ses murs.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *