septembre 22, 2023
Justice

Le CG Jacques Lafontant instruit l’ULCC d’enquêter sur un des membres du CSPJ

(Port-au-Prince)- Alors que le Conseil Supérieur du pouvoir a, dans un rapport publié en janvier 2023, pointé du doigt le Commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de port-au-Prince, Me Jacques Lafontant comme un Magistrat très décrié et qui n’a pas d’intégrité morale. Me Lafontant, pour sa part, écrit au Directeur Général de l’ULCC, M. Hans Ludwige Joseph pour lui demander d’enquêter sur un des membres du CSPJ, le Magistrat Nader Désir, pour soupçon de corruption avérée.

 

Dans une correspondance adressée le 27 février 2023 au Directeur Général de l’unité de lutte contre la corruption, le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince informe que, par délégation de compétence, demande à l’ULCC de diligenter une investigation sur le magistrat Nader Désir pour des soupçons de corruption avérée.

Me Jacques Lafontant dit estimer nécessaire de mener cette enquête suite à de nombreuses plaintes reçu contre ledit Magistrat.

Selon le Commissaire Lafontant, trois plaintes de la part du juge de paix de Jacmel, le Magistrat Merlin Toussaint, Me Joseph Turin et le Magistrat Maximin Pierre à travers lesquelles on reproche le Magistrat Nader Désir d’être impliqué dans des actes de corruption dont, il aurait reçu 120 000 dollars US pour la libération de Joël Khawly.

À noter qu’en guise de réaction sur le rapport du CSPJ, Me Jacques Lafontant avait d’abord présenté le Magistrat Nader Désir comme quelqu’un avec qui, il a l’habitude de parler au téléphone, ensuite l’accusé comme celui qui est derrière son implication dans le rapport du CSPJ.


Watson Audibert

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *