février 4, 2023
Sports

Qatar 2022 : Une victoire inutile pour l’Uruguay éliminé avec le Ghana

(Doha) L’Uruguay et le Ghana sont éliminés du Mondial 2022. Vainqueur contre le Ghana (2-0) ce vendredi dans le groupe H, l’Uruguay est tout de même éliminé de la Coupe du monde 2022, en raison de la victoire de la Corée du Sud face au Portugal.

 

C’est terminé aussi pour les Ghanéens. Cruel pour l’Uruguay. Quatrième avec un point avant le coup d’envoi, la Celeste pensait se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 grâce à son succès contre le Ghana (2-0) ce vendredi dans le groupe H. Mais la victoire de la Corée du Sud contre le Portugal (2-1) prive les Uruguayens de qualification.

En position favorable avant ce match, en occupant la 2e place, les Ghanéens quittent également le Qatar.

 

Rochet repousse le penalty d’Ayew

Après un premier quart d’heure relativement équilibré et pauvre en occasions de but, les Ghanéens avaient l’opportunité d’ouvrir la marque sur un penalty accordé pour une faute de Rochet sur Kudus après l’intervention de la VAR. Mais le gardien uruguayen se rattrapait parfaitement en repoussant la tentative d’André Ayew ! Un raté qui a plombé la première période des Black Stars et lancé le match des Uruguayens.

 

De Arrascaeta marque un doublé

Sur les nerfs après ce penalty, qu’ils estimaient injuste, les joueurs de la Celeste se montraient enfin dangereux ensuite. Et après un ballon piqué de Nunez sauvé devant sa ligne par Salisu, De Arrascaeta donnait l’avantage aux siens en reprenant une frappe de Suarez repoussée par Ati-Zigi (0-1, 26e). Inspiré, De Arrascaeta faisait le break six minutes plus tard d’une belle volée du droit, au terme d’un joli mouvement collectif (0-2, 32e). Derrière, le Ghana était incapable de réagir jusqu’à la pause.

 

L’Uruguay avait besoin d’un but de plus…

Au retour des vestiaires, les Ghanéens passaient tout proche de la correction lorsque l’arbitre allait voir l’écran de la VAR pour un possible penalty suite à un accrochage entre Amartey et Nunez. Toutefois, l’homme au sifflet considérait finalement qu’il n’y avait pas faute. Le Ghana était encore en vie. Mais ne se montrait pas assez inspiré pour renverser la situation. Dans un style qu’on lui connaît bien, l’Uruguay défendait ensuite avec sérieux pour conserver son avantage. Mais le but de la Corée du Sud contre le Portugal changeait tout et forçait les Uruguayens à s’arracher pour inscrire un but de plus dans une fin de match débridée (même différence de buts que la Corée du Sud mais une moins bonne attaque). Sans succès.

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *