février 4, 2023
Sports

Qatar 2022 : Soirée folle et historique pour le Japon qui s’est qualifié pour les 8e de finale

(Doha) Comme face à l’Allemagne (2-1) lors de la première journée, le Japon, à côté de la plaque pendant 45 minutes, a renversé la vapeur à la faveur d’une seconde période complètement dingue contre l’Espagne (2-1) ce jeudi. Les Nippons accompagneront la Roja en 8es de finale de la Coupe du monde 2022 et terminent même en tête de cette poule E. Ils affronteront la Croatie au prochain tour. L’Allemagne, elle, en fait les frais en étant éliminée !

 

11 petites minutes. C’est le temps qu’aura tenu le plan initial des Nippons, consistant à garer le bus en défendant très bas, à l’affût d’un éventuel contre. Le temps pour Ito de tirer dans le petit filet de Simon. Le temps surtout pour Azpilicueta de réaliser un centre impeccable pour Morata, oublié en plein cœur de la forêt d’adversaires, pour ouvrir le score de la tête (0-1, 11e). Déjà son 3e but dans le tournoi !

Ceux qui espéraient que ce but décanterait les débats en ont eu pour leurs frais : positionnés toujours aussi bas, les Blue Samuraï assistaient, passifs et impuissants, à la passe à dix de la Roja. Sans forcer, Morata se procurait une nouvelle opportunité, stoppée en deux temps par Gonda. Après cet ennui prolongé, les Japonais commençaient enfin à presser plus haut avant la pause mais sans mettre en difficulté un adversaire en contrôle.

Malgré cette débandade, le sélectionneur japonais Hajime Moriyasu semblait imperturbable. A la pause, le technicien lançait Doan et Mitoma. Les deux entrants changeaient complètement le visage de leur équipe. Le premier égalisait d’un missile de l’extérieur de la surface (1-1, 48e). Et le second s’arrachait pour sauver à l’extrême limite de la ligne un ballon qu’il adressait victorieusement à Tanaka (2-1, 51e).

Complètement métamorphosés, les Asiatiques se jetaient comme des morts de faim sur chaque ballon pour bousculer les hommes d’un Luis Enrique paniqué. Bougés dans les duels, les Espagnols tremblaient à nouveau sur une nouvelle percée de Doan. En danger, ils assiégeaient ensuite le camp adverse, mais les Japonais, héroïques, repoussaient leurs assauts et se qualifiaient.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *