février 29, 2024
Politique

Haïti-crise : Laurent Lamothe conteste les sanctions du Canada et se bat pour prouver son innocence

(Ottawa) Des procédures judiciaires ont été intentées jeudi 22 décembre 2022, devant la Cour Fédérale du Canada par l’ancien premier ministre haïtien Laurent Salvador Lamothe.

 

Ce dernier, en effet, continue de clamer son innocence par rapport aux sanctions prises par le gouvernement du Canada contre lui et onze personnalités du secteur politique et de l’élite économique en Haïti pour leur présumé soutien à la violence armée,  en finançant les gangs qui sèment la terreur un peu partout à travers le pays.

L’ancien locataire de la Primature, fait valoir dans ces procédures que Mme Mélanie Joly, a arbitrairement inscrit son nom sur la liste des sanctions sans fournir aucune preuve. Le Communiqué de Laurent Lamothe paru ce lundi 26 novembre, souligne que les allégations de la ministre canadienne, sont totalement infondées et contraires aux mesures prises pendant son mandat de Premier ministre.

Laurent Lamothe estime que la recommandation de la ministre des Affaires étrangères est irresponsable et ne repose sur aucun fait vérifiable. Il reproche à la ministre Joly et au gouvernement de Justin Trudeau un manque total de transparence, soulignant que les raisons pour lesquelles son nom a été ajouté à la liste des mesures économiques spéciales n’ont pas été fournies.

Selon M. Lamothe qui affirme qu’il va se battre jusqu’à ce qu’il soit innocenté, les actions du gouvernement canadien contre lui, sont diffamatoires, sans fondement et injustes.

Dans un tweet publié sur son compte officiel le 17 décembre dernier, l’ex-chef de gouvernement avait fait savoir que les sanctions du Canada ne sont pas fondées, et les avait assimilé à un « triage politique ».

Aussi, faut-il souligner que les sanctions prises par le Canada contre les concernés, impliquent  le gel de tous les avoirs qu’ils détiennent au Canada ainsi qu’une interdiction d’entrée au pays.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *