janvier 28, 2023
International Société

République Dominicaine: plus d’un millier de migrants haïtiens arrêtés

Plus de 1,395 Haïtiens ont été arrêtés hier lundi en République Dominicaine dans le District National, a rapporté les médias dominicains qui indiquent que ces migrants étaient en situation irrégulière.

Ce chiffre s’ajoute à plus de  60,000 rapatriements d’étrangers illégaux, pour la plupart des ressortissants haïtiens, appréhendés, selon les journaux dominicains.

« Les 1 395 ressortissants haïtiens illégaux détenus, hier lundi lors de la perquisition, n’étaient porteurs d’aucun type de document les autorisant à rester dans le pays », a déclaré la Direction Générale des Migrations dans un communiqué de presse.

Il y a quelques semaines, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Volker Turk, avait insisté auprès des autorités dominicaines pour la suspension des renvois forcés des Haïtiens.

« J’ai demandé l’arrêt des déportations en Haïti, compte tenu de la crise humanitaire et des droits de l’homme à laquelle le pays est confronté. Je crains de voir les retours forcés des Haïtiens en Haïti depuis la République dominicaine se poursuivent », avait déclaré Turk dans un communiqué.

Selon le haut représentant de l’ONU, Haïti ne réunit pas aujourd’hui les conditions de sécurité appropriées pour le retour « sûr, digne et durable » des migrants compte tenu de la « violence armée incessante et des violations systématiques des droits de l’homme ».

Cette déclaration avait soulevé la colère du président dominicain Luis Abinader qui a passé des instructions formelles pour l’augmentation des déportations des migrants haïtiens. Dans les rues de la République Dominicaine, une véritable chasse aux sorcières est lancée.

Jusqu’à date, le gouvernement haïtien n’a pipé mot. Les compatriotes, livrés à eux-mêmes, ne savent plus à quel saint se vouer. Mêmes des Haïtiens légaux se sont terrés chez eux de peur d’être pris dans le lot des Haïtiens illégaux.

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *