janvier 28, 2023
Sports

Qatar 2022 : Pays-Bas et Equateur dos à dos

Très vite en tête, les Pays-Bas ont pourtant complètement déchanté et ils s’en sont très bien tirés en préservant un point pénible face à un Equateur séduisant et qui méritait mieux (1-1) ce vendredi, à l’occasion de la 2e journée du groupe A de la Coupe du monde.

 

Il ne fallait pas arriver en retard au Stade Khalifa International : à peine 6 minutes de jeu et Gakpo, la nouvelle pépite du football néerlandais, inscrivait le but le plus rapide de ce Mondial d’un superbe missile à l’entrée de la surface (1-0, 6e) ! Déjà sa deuxième réalisation dans ce tournoi. Problème : forts de leur avantage, les hommes de Louis van Gaal ne proposaient plus grand-chose ensuite et tombaient dans un jeu de gestion sans saveur.

Au fil des minutes, les Equatoriens en profitaient pour reprendre confiance et se projeter en mettant la pression dans le camp batave.

Et, après plusieurs centres renvoyés tant bien que mal, le danger se précisait avec le tir de Valencia qui obligeait Noppert à se coucher. Trop souvent sur un fil en défense, les Oranje craquaient avant la pause mais le but d’Estupinan était logiquement refusé pour hors-jeu. Au retour des vestiaires, rien ne pouvait en revanche sauver Noppert qui repoussait une frappe d’Estupinan sur Valencia, qui égalisait en inscrivant son 3e but dans ce tournoi (1-1, 49e) !

Malgré l’entrée de Depay, lancé à la pause, aucun signe de révolte du côté des Bataves, toujours autant bousculés face à des Equatoriens séduisants qui trouvaient la barre par Plata ! Jusqu’au bout, les vagues sud-américains déferlaient dans le camp de Hollandais en souffrance et sans idées. Mais les Oranje, même ballottés, résistaient et ils n’auront besoin que d’un point pour passer mardi face au Qatar. La Tri, qui a perdu Valencia, sorti sur civière, pourra se contenter du même résultat face au Sénégal.


RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *