février 3, 2023
Société

Haïti : La ministre Sofia Loréus plaide en faveur d’une action collective pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes a organisé une activité commémorative en lien à la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Dr Sofia Loréus en a profité pour lancer une campagne baptisée: 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles.

 

 » En dépit des avancées en termes de sensibilisation collective sur l’interdiction de toute forme de violence sexiste contre les femmes, y compris les violences sexuelles, le harcèlement sexuel et le viol, les femmes du monde entier continuent d’être agressées sexuellement, violées, menacées ou touchées de façon inappropriées, au moins une fois dans leur vie, et la plupart de ces cas attirent rarement l’attention du public et les coupables ne sont presque pas traduits en justice. De nombreuses victimes font face à une re-victimisation qui est le résultat d’une culture visant à blâmer la victime, qui a tendance à stigmatiser les victimes et dissuader nombre d’entre elles de dénoncer le crime subi », a déclaré la titulaire du MCFDF.

Cependant, pour qu’il y ait des changements durables, il faut une conjugaison des actions allant dans le sens de l’élimination des violences basées sur le genre . En ce sens, le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes s’est embarqué depuis plusieurs années dans la campagne internationale des 16 jours d’activisme pour sensibiliser l’opinion et attirer l’attention des acteurs de la vie nationale sur les violences faites aux femmes et aux filles, a fait savoir le numéro un du MCFDF.

En effet la campagne de cette année s’étend sur la période allant du 25 novembre au 10 décembre 2022. Il est prévu des actions de sensibilisation, de formation, de réflexions, de causeries, de débats, des rencontres communautaires etc.., pour une meilleure protection des droits des femmes et des filles, a détaillé la Ministre Loréus.

Prenant part à la cérémonie commémorative de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, la Résidente du système des Nations Unies en Haïti, Mme Ulricka Richardson, a déclaré que cette journée est un appel à l’action pour nous tous et toutes.   » Aujourd’hui, nous devons éveiller nos consciences. Nous nous devons de renouveller nos engagements. Nous nous devons de réaffirmer notre responsabilité collective pour assurer de véritables progrès en faveur de cette lutte sans relâche qu’est l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles », a encouragé la diplomate onusienne.

« Tous unis ! L’activisme pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes et des Files », a été le thème retenu par les Nations-Unies pour commémorer la Journée Internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles le vendredi 25 novembre 2022.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *