janvier 28, 2023
Actualité

Haïti : Des contrôleurs aériens craignent pour leur sécurité

Un contrôleur aérien a été blessé par balle le samedi 29 octobre lors d’une tentative d’enlèvement contre d’entr’eux à proximité de l’aéroport Toussaint Louverture.La Fédération internationale des associations de contrôleurs aériens exprime des préoccupations pour la sécurité du transport aérien dans le ciel d’Haïti. Les autorités haïtiennes concernées annoncent des mesures pour prévenir de pareil incident.

 

Le contrôleur aérien victime a été touché par balle à la jambe droite. Il reçoit à présent des soins que nécessite son cas, informe l’Office National d’Aviation Civile.

Cependant, la Fédération internationale des associations de contrôleurs aériens, IFATCA, se déclare gravement préoccupée pour la sécurité de l’aviation civile dans l’espace aérien haïtien, suite à l’attaque contre le personnel de sécurité de l’aviation civile.

Un dialogue approprié doit avoir lieu afin qu’une résolution avec les représentants de l’Association Professionnelle des Contrôleurs Aériens Haïtiens (APCAH) puisse avoir lieu concernant cette situation urgente, souligne la Fédération dans une note dont copie est parvenue à la rédaction RPBS.

En réaction, l’Office National d’Aviation Civile dit déplorer avec véhémence cette attaque jugée odieuse contre ses employés, en particulier des contrôleurs aériens.

L’institution informe avoir pris plusieurs mesures nécessaires pour éviter de pareille situation.

Il s’agit, respectivement, de permettre le renforcement des systèmes de sécurité autour des employés de l’OFNAC et plus particulièrement des contrôleurs aériens ; faire un suivi approprié avec les instances étatiques concernées dont la Police Nationale d’Haïti en vue de diligenter une enquête et prévenir de pareil incident à l’avenir; assurer la relève des contrôleurs empêchés après l’événement par d’autres tout aussi compétents afin de garder ouvert  l’espace aérien national et garder ouvert les canaux de communication entre les différents services de l’OFNAC, les contrôleurs aériens et leurs représentants en vue d’arriver à l’adoption d’actions concertées pour continuer d’améliorer les conditions de travail de ces techniciens valorisés par l’institution.

La Fédération critique le fait qu’après l’attaque armée, des responsables de l’OFNAC ont choisi d’anciens contrôleurs de la circulation aérienne qui ne sont pas qualifiés, notés, licenciés ou certifiés d’occuper des postes de contrôle de la circulation aérienne pose des problèmes pour la sécurité du trafic aérien en Haïti.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *