janvier 28, 2023
Sports

Foot-Mercato : Considéré comme la révélation du Mondial, Gakpo affole l’Europe

Trois buts en trois matchs de Coupe du monde pour Gakpo. La révélation de cette Coupe du monde 2022, c’est bien Cody Gakpo. Buteur lors de chacun des trois matchs de la phase de poules, le polyvalent ailier néerlandais a réveillé l’appétit des cadors européens au point d’être transféré dès cet hiver.

 

L’été dernier, le polyvalent ailier était à deux doigts d’être transféré à Leeds, mais le sélectionneur néerlandais lui a conseillé de dire non et d’attendre la Coupe du monde.

Le natif d’Eindhoven est donc resté au PSV, avec qui il a tout cassé lors de cette première partie de saison (9 buts et 12 passes décisives en 14 matchs d’Eredivisie, ndlr). Et il a confirmé sa forme flamboyante du moment au Qatar, avec les Pays-Bas.

Buteur contre le Sénégal (2-0), l’Equateur (1-1) et le Qatar (2-0), Gakpo est assurément la révélation du Mondial. Les connaisseurs l’avaient certes déjà en tête grâce à ses prouesses au PSV, mais le grand public vient juste de le découvrir. Et cela semble avoir réveillé l’appétit des cadors européens, selon le toujours bien informé Fabrizio Romano. À tel point que le joueur, dont le départ était programmé pour l’été prochain, pourrait finalement quitter son club formateur dès cet hiver.

Et un club a une petite longueur d’avance sur les autres : Manchester United. Déjà en contacts avancés avec le joueur l’été dernier, la direction avait finalement choisi de miser ses pions sur Antony, recruté à l’Ajax Amsterdam pour 95 millions d’euros. Mais l’actuel 5e de Premier League n’a jamais rompu le lien. Notre confrère parle même d’une «relation fantastique» entre les deux parties, et pour cause : Gakpo a les mêmes représentants que l’entraîneur mancunien Erik ten Hag.

Après les contacts de l’été dernier, de nouvelles discussions s’ouvriront prochainement, selon Romano. Mais elles ne dureront pas très longtemps, car Gakpo «est toujours prêt à dire oui à Manchester United», assure notre confrère. Lors du précédent mercato, le PSV réclamait déjà 50 millions d’euros pour libérer le prodige de 23 ans, et cela risque d’être beaucoup plus cher cet hiver…

Si Manchester United ne joue pas le jeu, la formation néerlandaise pourra toujours miser sur la concurrence pour faire monter les enchères.

Car d’autres formations sont sur les rangs, à l’instar de Liverpool, qui a envoyé des scouts superviser Gakpo à plusieurs reprises. Sans oublier plusieurs autres cadors anglais, ou encore le Real Madrid. Pour l’instant, aucune offre officielle ou officieuse n’a encore été adressée au PSV, mais cela ne saurait tarder.

 

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *