février 4, 2023
Politique

Au MUPANAH, Ariel Henry commémore la bataille de Vertières et appelle à l’unité

Le Premier ministre Ariel Henry a commémoré, ce vendredi 18 novembre 2022, les 219 ans de la bataille de Vertières au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), en présence des membres du gouvernement. Aucun discours officiel n’a été prononcé. Ariel Henry s’est plutôt contenté de s’adresser à la nation via les réseaux sociaux.

 

Vertières, au Cap-Haïtien, est traditionnellement le lieu des commémorations du 18 novembre. Depuis 2018 aucune cérémonie officielle n’est organisée sur ce site historique en raison des mouvements de protestation qui se déroulent aux pieds de nos héros.

Ce vendredi 18 novembre 2022, toute la zone du champ-de-Mars était parée à un tel événement. Un important dispositif de sécurité a été mis en place. C’est la fanfare des Forces Armées d’Haïti qui a débutée la cérémonie. Faute de public, un silence assourdissant surplombait la zone après chaque prestation.

Accompagné de quelques membres de son gouvernement dont le ministre de La Défense Enold Joseph et celui de la jeunesse, des sports et de l’action civique Raymonde Rival, le titulaire de la Primature a reçu les honneurs des forces armées d’Haïti avant d’investir les locaux du MUPANAH. Il a fait le dépôt d’une gerbe de fleurs et observé une minute de recueillement.

Alors que les travailleurs de la presse s’attendaient à un discours du chef du gouvernement, ce dernier n’a pipé mot. Ce n’est que sur Twitter et Facebook que le Premier ministre Ariel Henry a pu s’adresser à la population en cette journée historique. Ariel Henry souligne que ce jour nous rappelle « l’impérieuse obligation de continuer à travailler ensemble pour le bien-être de notre Haïti chérie ». « Que ce bel exemple de nos ancêtres et leurs prouesses nous inspirent et nous aident à remonter la pente et à reconstruire notre pays », a écrit le locataire de la Primature sur Twitter.

Selon Ariel Henry, le voile de la solidarité, du dialogue et du vivre-ensemble est déchiré à cause de nos querelles intestines. Il fait appel à l’unité en vue de rendre à Haïti sa fierté, sa gloire. « Il est venu le temps pour que les fils et filles de la nation, à l’instar des héros de Vertières, s’accordent à penser, à dire et à agir dans l’intérêt de la nation commune », a-t-il souligné.

Après la cérémonie officielle, le chef du gouvernement s’est rendu à pied au grand quartier général des forces militaires situé à quelques mètres du MUPANAH, où il s’est entretenu pendant un certains temps avec le haut commandement des FAD’H. Le 18 novembre est aussi décrété « fête de l’armée ».

RPBS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *